La SARL de famille : définition, fonctionnement et avantages

21 novembre 2019

Une SARL de famille est une SARL dont les associés sont tous issus de la même famille. Elle bénéficie d’avantages fiscaux spécifiques.

Qu’est-ce que c’est ?

La SARL de famille est l’un des régimes fiscaux de la SARL. Elle permet d’exercer toutes les activités d’une SARL classique, à savoir une activité commerciale, agricole ou industrielle. Son objet social ne peut pas se limiter à une activité de gestion patrimoniale familiale ou à une activité libérale.

La particularité de cette SARL est qu’elle doit être constituée par les membres d’une même famille en lien direct ou collatéral jusqu’au deuxième degré. Cela signifie que le capital de la société sera détenu soit par des parents en ligne directe, soit par des frères et sœurs, soit par des conjoints mariés (ou pacsés) à un membre de la famille.

Comment fonctionne une SARL de famille ?

La SARL de famille présente un certain nombre d’avantages fiscaux, et notamment l’option à l’IR sans limitation de durée. Cela signifie que tout en étant à responsabilité limitée, ce régime permet d’imposer les bénéfices à l’impôt sur le revenu. Chaque associé est donc imposable sur sa quote-part de bénéfice et ce, même lorsqu’il n’est pas distribué. En cas de résultat déficitaire, cette option permet donc d’imputer le déficit sur le revenu de l’associé (à hauteur des parts qu’il détient). En revanche, si le bénéfice est important, les associés auront à supporter un impôt important.

Bon à savoir : les rémunérations ne sont pas déductibles du bénéfice imposable.

Autre intérêt, la SARL de famille permet aux associés de bénéficier de nombreux dispositifs d’exonération sur les plus-values de cessions. En effet par exemple, en fonction des recettes, de la valeur de l’entreprise, etc..

Comment créer une SARL de famille ?

Si votre société est déjà existante et que vous souhaitez exercer l’option pour le régime de la SARL de famille, vous devez le notifier auprès du service des impôts dont vous dépendez. Pour être placé sous ce régime, vous devez le signifier avant la date d’ouverture de l’exercice concerné. Notez que, devra également y être exprimé l’accord de l’ensemble des associés.

Si vous créez votre société, vous devrez notifier votre choix dans l’acte de création et celui-ci devra apparaître dans les statuts.

L’option est valable tant que les conditions restent remplies.

Le choix du statut juridique lors de la création d’entreprise relève d’un processus complexe. Il nécessite la connaissance et l’anticipation de l’environnement de cette dernière.

Contactez Ça Compte Pour Moi, votre expert-comptable en ligne.

Le conseil de Mathieu

« La SARL de famille est une option intéressante pour bénéficier des avantages de la SARL tout en bénéficiant du régime de l’impôt sur le revenu qui peut s’avérer plus avantageux dans certains cas. »

Mathieu Chauveau, Expert-comptable
Le conseil de Mathieu, Expert-Comptable
Cet article vous a plu ?
Note moyenne : 0/5 (0 vote(s))

Sur le même sujet

comptabilite en ligne 25
Infographie : peut-on être à la fois dirigeant d’une entreprise et auto-entrepreneur ?

Peut-on être à la fois dirigeant d'une entreprise et auto-entrepreneur ? Réponse en images avec la série "Les conseils de Mathieu".

comptabilite en ligne 11
Pourquoi recourir à une société civile professionnelle (SCP) ?

A l’instar de la société d’exercice libéral (SEL) et de la société civile de moyens (SCM), la société civile professionnelle (SCP)

comptabilite en ligne 8
Comment cumuler le statut de dirigeant d’une entreprise et auto-entrepreneur ?

Beaucoup d’entrepreneurs se posent la question de savoir s’il est légal de cumuler le statut d’auto-entrepreneur avec une autre activité