L’affectation du résultat : mise en réserve ou distribution des dividendes ?

19 novembre 2019

Note moyenne : 5/5 (1 vote(s))

Tous les ans, les sociétés sont tenus d’établir leurs comptes annuels à la clôture de leur exercice comptable. Les associés doivent alors se réunir lors d’une assemblée générale ordinaire (ago) afin de procéder à l’approbation des comptes et décider de l’affectation du résultat de l’entreprise.

Qu’est-ce que l’affectation du résultat ?

A la clôture de l’exercice comptable, le résultat de l’entreprise apparaît dans les comptes annuels :

  • S’il est positif, il correspond à un bénéfice ;
  • Et s’il est négatif, on parle de déficit.

Par conséquent, dans les deux cas, ce résultat doit être affecté tous les ans.

Après l’approbation des comptes annuels lors de l’assemblée générale ordinaire, une proposition d’affectation est soumise. Les associés vont alors décider des moyens d’affectation à utiliser.

Comment affecter son résultat ?

Selon vos objectifs et suivant si votre entreprise réalise des bénéfices ou des pertes sur son exercice comptable, plusieurs possibilités s’offrent à vous quant à l’affectation du résultat.

En cas de bénéfices, vous pouvez choisir d’assurer l’autofinancement de votre entreprise. Cela vous permet d’anticiper d’éventuelles difficultés ou d’en verser une partie à chaque associé sous la forme de dividendes. Ainsi, trois solutions sont disponibles.

La mise en réserves

Vous laissez une partie (ou la totalité) du bénéfice à disposition de l’entreprise. Ces sommes peuvent être affectés à la réserve légale obligatoire et/ou aux autres réserves (statutaires, facultatives). Notez que certaines sociétés ont l’obligation d’affecter 5% du bénéfice à la réserve légale jusqu’à qu’elles atteignent un certain seuil (généralement 10% du capital social). En savoir plus ?

Le report a nouveau

Vous choisissez de ne pas affecter directement une partie (ou la totalité) des bénéfices mais de prendre cette décision lors d’une future assemblée.

La distribution des dividendes

Après la mise en réserve obligatoire, vous décidez de reverser une partie des bénéfices à chaque associé sous la forme de dividendes.

De même, si le résultat de votre entreprise est négatif, vous pouvez imputer ces pertes sur les réserves. Également, vous pouvez les reporter pour les attribuer aux bénéfices réalisés ultérieurement. Notez que si les pertes enregistrées rendent les capitaux propres (ou fonds propres) inférieurs à la moitié du capital, les associés doivent tenir une assemblée générale extraordinaire pour décider de l’avenir de l’entreprise.

L’affectation du résultat est un moment important dans la vie d’une société. Faites-vous conseiller par un expert-comptable pour évoluer en toute sérénité.

Cet article vous a plu ?
Note moyenne : 5/5 (1 vote(s))

Sur le même sujet

comptabilite en ligne 9
À quel moment faut-il clore son premier bilan ?

Lors de la création d’une entreprise, l’entrepreneur doit choisir la date de clôture de son premier exercice comptable. Et si, en

comptabilite en ligne 21
Le Grand Livre : définition, contenu, présentation

Au même titre que le livre journal, le grand livre fait partie des livres comptables obligatoires. Il

comptabilite en ligne 10
Durée d’un exercice comptable : quelle date de clôture choisir ?

Le bilan comptable d’une société est établit à la clôture de l’exercice comptable. Combien dure un exercice comptable ? Peut-on librement fixer