4 manières de trouver des clients quand on est freelance

4 manières de trouver des clients quand on est freelance -

Reconversion, volonté d’avoir plus de liberté ou un meilleur équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle…Il existe de nombreuses raisons de se lancer en freelance. Le seul point commun à tous les freelances ? Vous devrez trouver des clients, et en trouver régulièrement. Voici donc 4 manières de trouver des clients quand on est freelance, et des conseils pour les mettre en application.

 

1 – Le réseau

Si vous avez déjà travaillé, commencer par “activer” votre réseau peut être un bon moyen de trouver vos premiers clients. Et surtout, c’est un levier que vous pouvez activer avant d’être freelance, donc un bon moyen de sonder le marché. Vos anciens clients (attention quand même aux clauses de non-concurrence), vos collègues, … sont autant de clients potentiels, qui ont en plus déjà travaillé avec vous. Ils vous connaissent, et si vous travaillez bien, ils le savent déjà. C’est un énorme avantage !

Il y a deux façons d’aborder votre réseau. La première est de leur demander des recommandations (sur LinkedIn par exemple), qui vous serviront pour le reste de votre prospection. Cette demande sera aussi un moyen de présenter votre nouvelle offre de freelance. La deuxième, plus transparente, s’adresse évidemment au réseau premier, avec qui vous avez un bon contact professionnel, et consiste à exprimer clairement son offre, et votre recherche active de clients.

Voici un exemple d’email que vous pouvez envoyer à vos connaissances professionnelles.

[[ Bonjour XXX,

J’espère que vous allez bien.

Une fois n’est pas coutume, c’est plutôt à titre personnel que je vous écris (même si c’est pour vous parler de mon nouveau projet professionnel).

En effet, je quitte mon poste actuel à la fin du mois de Décembre pour devenir freelance, spécialisé en YYYYY comme vous vous en doutez.

J’ai apprécié travailler avec vous ces dernières années, donc n’hésitez pas à faire appel à moi si vous cherchez des ressources en freelance sur vos sujets, ou bien si vous entendez que certains de vos proches sont en recherche.

Cordialement]]

Pour ceux qui se lancent directement après les études (ou bien ceux qui deviennent freelance en reconversion) utiliser son réseau est plus compliqué, mais pas impossible. La famille, les amis, les amis d’amis… sont autant de clients potentiels, et une bonne introduction peut souvent faire la différence pour signer son premier client. Le garder dans la durée sera lié à votre travail en freelance, mais c’est un autre sujet !

 

2 – Créer son propre site internet

Deuxième piste à explorer pour trouver ses clients, créer son propre site internet

Pour les développeurs et les profils de freelance un peu techniques, créer son site ne sera pas très compliqué. Mais même ceux sans compétences techniques pourront s’en sortir facilement, tant les logiciels de création de site web ont évolué ces dernières années pour devenir des solutions faciles à utiliser pour tout le monde. 

Citons ainsi Wix, un des plus connus. Avec Wix, vous n’avez pas à vous soucier de l’installation, de l’hébergement ou encore des mises à jour. Les alternatives sont nombreuses (Jimdo, Strikingly…), donc n’hésitez pas à en tester plusieurs pour voir avec lequel vous êtes le plus à l’aise, la plupart proposent un essai gratuit ou une formule gratuite.

Créer un site vitrine peut être un bon moyen de présenter son portfolio, que ce soit pour des freelances graphistes, rédacteurs, ou encore développeurs. Ceci étant dit, créer un site n’est pas une fin en soi, et prend quand même du temps : il faut le remplir, le tenir à jour de ses informations et projets, et communiquer pour y faire venir du trafic.

À vous de voir si vous êtes prêt à investir du temps (ou de l’argent via la publicité en ligne) pour le rendre plus visible et en faire une source régulière de prospects.

 

3 – Les plateformes freelances

Le nombre de plateformes freelance a explosé ces dernières années, et il y en a aujourd’hui des dizaines pour tous les profils freelances. Il s’agit sans doute de la manière la plus facile de trouver des clients quand on se lance. Le principe des plateformes est simple : elles permettent la mise en relation entre freelance d’un côté, et entreprises (ou particuliers) de l’autre.

Pour bien choisir vos plateformes, commencez par regarder celles qui sont spécialisées. La concurrence y sera plus élevée, mais au moins les projets seront parfaitement adaptés. Attention aussi au coût pour le freelance : certaines plateformes sont gratuites, d’autres payantes (avec un abonnement ou un pourcentage du chiffre d’affaires facturé par la plateforme). Enfin, intégrez aussi dans l’équation le temps qu’il vous faudra pour rédiger et entretenir un profil de qualité.

Même si certains freelances s’en passent entièrement, être présent sur quelques plateformes (au moins celles gratuites) présente des avantages indéniables pour ceux qui se lancent. Certaines entreprises ont aujourd’hui le “réflexe plateforme” pour trouver leurs freelances, ce qui garantit un certains nombres de missions. Vous apprécierez aussi le gain de temps (avant-vente) et la sécurité de la facturation.

 

4 – les réseaux sociaux

Terminons ces conseils pour trouver des clients quand on est freelance avec les réseaux sociaux.

Evidemment, LinkedIn est le premier réseau qui vient en tête lorsqu’on pense réseau professionnel pour les freelances. LinkedIn est en effet un véritable atout pour la plupart des freelances, et même la source principale de prospects et clients pour beaucoup d’entre eux.

Pourquoi ? Car il est simple d’y mettre à jour son profil et que les fonctionnalités vous permettent de mettre en avant vos compétences, vos expériences… mais aussi de faire votre veille, et nouer des liens avec des prospects et aussi d’autres freelances. C’est donc un réseau complet, et un profil optimisé sur votre spécialité vous permettra de remonter dans les résultats de recherche (de LinkedIn).

Couplé avec du personal branding (le marketing de soi-même), LinkedIn peut même vous apporter une exposition bien au-delà de vos cercles premiers. Une bonne communication vous permettra d’asseoir votre expertise et votre légitimité, et donc de trouver de nombreux clients (dont certains viendront à vous tout seul).

Facebook n’est pas non plus à délaisser, certains freelances profitent ainsi de leur page et de groupes privés (ou publics) pour présenter leur offre et trouver des prospects.

Gardez simplement en tête que les réseaux sociaux, tout comme les autres leviers évoqués ci-dessus, demandent un fort investissement personnel. Ainsi, aucune des solutions présentée n’est miraculeuse. Pour trouver des clients quand on est freelance il n’y a donc pas de secret, il faut y consacrer une partie de son temps, choisir ses priorités (est-ce un site ? LinkedIn ?) et être régulier.


À propos de l’auteur

Guillaume Robez est freelance en marketing digital. Il édite en parallèle independant.io, le premier comparateur pour les professionnels et entreprises.