Concours entrepreneurial : la solution pour booster votre start-up !

Vous venez de lancer votre start-up et vous cherchez à accroître votre notoriété ou à bénéficier d’un accompagnement financier ? Alors, les concours entrepreneuriaux sont peut-être votre solution ! Participer à ces concours peut booster votre start-up et être un véritable tremplin pour elle. Focus sur les avantages et quelques concours à ne pas louper.

Quels sont les avantages de ces concours ?

Prendre part à un concours d’entrepreneurs peut être un réel atout pour le développement de votre start-up.

Tout d’abord, vous allez pouvoir vous démarquer et recevoir des conseils. En participant à un concours entrepreneurial, vous pourrez échanger avec des entrepreneurs dotés d’une certaine expérience. Cela permet à une jeune entreprise de, non-seulement, se faire connaître, mais aussi de se confronter aux jugements d’autres entrepreneurs.
De plus, certains concours offrent des récompenses financières pour vous aider dans le développement de votre start-up.

Asseoir sa légitimité, obtenir un financement… ces concours sont, pour une jeune entreprise, d’excellents vecteurs de visibilité.

Comment maximiser les chances de réussite ?

Le déroulement d’un concours de start-up est assez simple. En règle générale, les entreprises doivent présenter, les unes après les autres, leur projet (ou pitch) devant un jury en un temps imparti. Ensuite, les jurés se réunissent pour désigner les gagnants.

Mais la concurrence est rude et notamment pour les dispositifs les plus connus. Voici donc 5 conseils avant de vous lancer :

  1. Evaluez vos chances : Des dizaines de concours existent, il faut sélectionner les compétitions où vos chances de gagner sont réelles.
  2. Soyez attentif au règlement : Ne perdez pas de temps à constituer un dossier si vous ne remplissez pas tous les critères d’éligibilité. Vous devez vous assurer de la pertinence de votre participation avant de chercher à vous démarquer des autres.
  3. Focalisez-vous sur les concours les plus connus : Une participation à l’un d’entre eux peut renforcer votre légitimité plus rapidement.
  4. Consacrez du temps à votre dossier : Un dossier contenant des informations précises demande d’y passer du temps, ne le négligez pas !
  5. Prenez en compte le networking : L’un des intérêts de ces concours est d’accéder à un réseau d’entrepreneurs. Echangez des cartes de visite, nouez des liens, profitez du retour d’expérience des autres participants. Que vous soyez lauréat ou non, vous pourrez toujours en tirer des enseignements pour aller plus loin au prochain concours !

Quelques concours incontournables

  • Total EDHEC Entreprendre

EDHEC Entreprendre est l’un des plus grands concours de création d’entreprise en France. Vous pouvez participer si vous avez moins de 28 ans et que votre entreprise est en phase de création, ou créée depuis moins de 18 mois. A la clé ? Près de 180 000€ de donations sont à partager entre les finalistes.

  • Start-up du jour (FrenchWeb)

Start-up du jour est une initiative qui aide les start-up en recherche de notoriété. Chaque jour, une présentation complète d’une société innovante, d’au moins deux ans, est présentée par FrenchWeb. Et toutes les semaines, les utilisateurs votent pour élire « La start-up de la semaine ».

  • Tremplin Entreprises

Le concours Tremplin Entreprises est ouvert à tout projet innovant ayant des perspectives de rentabilité et de développement. Les projets doivent rentrer dans l’une des catégories suivantes : « Internet et Services», « Energies, Matériaux et Composants », « Sciences de la vie » et « Logiciels et Systèmes ».

  • Moovjee (Mouvement pour les Jeunes et les Etudiants Entrepreneurs)

L’objectif de Moovjee est d’amener les jeunes entrepreneurs à faire leurs premiers pas dans l’aventure entrepreneuriale. Le concours est accessible à tous les porteurs de projets âgés de 18 à 26 ans. A la clé ? 25 000€ de dotation à partager ainsi que l’accès au programme de mentorat Moovjee.

  • Concours Jeunes entrepreneurs de La Tribune

Le concours Jeunes entrepreneurs La Tribune récompense les entrepreneurs qui ont entre 16 et 40 ans, ayant innové et nourri la croissance française. Cet événement promet une couverture médiatique exceptionnelle, 21 000€ d’espace publicitaire, un séjour au DLD Tel Aviv Innovation Festival et un an d’abonnement à l’édition digitale de La Tribune.

En bref, l’intérêt d’un concours entrepreneurial (et ce n’est pas ce qu’il manque) est de vous permettre de faire connaître vos projets, d’agrandir votre carnet d’adresses, de trouver de nouveaux clients et pourquoi pas de nouveaux investisseurs. Alors maintenant, vous avez toutes les cartes en main pour réussir !

Si vous désirez participer à ces concours, il faut avoir créé sa société. Si vous ne l’avez pas encore fait, n’hésitez pas à consulter notre article : Créer son entreprise : les bonnes questions avant de se lancer.