Quels sont les indicateurs financiers utiles pour piloter son activité ?

Pour un entrepreneur, connaître les bons outils de pilotage est très important pour la santé de son entreprise. En effet, piloter son activité passe par le suivi et l’amélioration de certains indicateurs financiers, tel que le seuil de rentabilité ou le besoin en fonds de roulement (BFR). Et s’il en existe plusieurs, comment sélectionner les plus pertinents ? Comment les mettre en place ? Faisons le point.

Le Besoin en Fond de Roulement (BFR)

Il s’agit des ressources financières dont doit disposer l’entreprise. C’est le besoin de financement nécessaire au cycle d’exploitation de l’entreprise (financement du stock et des délais de paiement). S’il est faible, cela signifie que votre entreprise n’a pas besoin d’une grande trésorerie et inversement. En phase de croissance, il est souvent conseillé de prévoir un BFR important.

Notre fiche conseil dédiée : Le besoin en fond de roulement (BFR)

Le seuil de rentabilité

Il s’agit du chiffre d’affaires que votre entreprise doit réaliser afin de couvrir l’ensemble de ses charges, qu’elles soient fixes ou variables. Ce n’est qu’en atteignant ce seuil que votre entreprise devient rentable et commence à réaliser des bénéfices. Plus vous y parvenez tôt dans l’année, plus vite vous dégagez des bénéfices. En revanche, si vous n’accédez pas à ce seuil, vous réalisez un déficit.

Lorsqu’on parle de « point mort », il s’agit du moment où ce seuil est atteint. Il s’exprime quant à lui en jours.

Notre fiche conseil dédiée : Le seuil de rentabilité

La marge

Cet indicateur d’exploitation équivaut à la différence entre le prix de vente et le coût d’achat d’une marchandise ou d’un service. Vous avez la possibilité de surveiller la marge nette, le taux de marge, etc.

Notre fiche conseil dédiée : La marge brute et la marge nette

Mettre en place les bons indicateurs financiers vous permet de surveiller la pérennité et la solvabilité de votre entreprise. Il en existe, bien entendu, d’autres pouvant s’avérer très intéressant : taux de rendement des actifs, ratio d’indépendance financière, capacité d’autofinancement, etc.

Selon votre activité, certains indicateurs financiers seront plus pertinents que d’autres. Pour ne pas perdre du temps (ou de l’argent !) en calculant un mauvais indicateur, vous devrez commencer par identifier vos besoins afin de sélectionner les indicateurs qui vous conviennent. Nous vous recommandons de vous faire conseiller par un expert-comptable.