L’excédent brut d’exploitation (EBE) : définition et calcul

18 novembre 2019

Note moyenne : 4.8/5 (5 vote(s))

Indicateur financier indispensable à une entreprise, l’excédent brut d’exploitation ou ebe, permet notamment de déterminer la santé financière d’une entreprise. Le point sur ce dernier.

Définition de l’EBE

L’excédent brut d’exploitation (EBE) est l’un des soldes intermédiaires de gestion. Il correspond à la ressource d’exploitation dégagée par l’entreprise au cours d’un exercice comptable.

L’EBE indique la capacité d’une entreprise à générer des ressources de trésorerie en se basant uniquement sur son exploitation. En effet, l’EBE ne tient pas compte des investissements, financements, amortissements, etc. Cela permet de confronter le chiffre d’affaires (CA) hors taxes (HT) et les charges directement liées à l’exploitation.

Pourquoi calculer l’excédent brut d’exploitation ?

Connaître l’EBE d’une entreprise est indispensable pour tous les dirigeants d’entreprises. Il permet d’analyser l’activité opérationnelle et la rentabilité de l’exploitation d’une entreprise. En règle générale, l’EBE est calculé lors de la création d’une entreprise (pour le prévisionnel financier), lors d’une reprise d’entreprise où à la clôture de votre exercice comptable lors de l’établissement des comptes annuels.

De plus, il s’agit également d’un précieux indicateur financier servant aux calculs d’autres ratios financiers intéressants pour votre entreprise tels que le seuil de rentabilité par exemple, ou encore le taux de profitabilité.

Calcul de l’excédent brut d’exploitation

La façon la plus simple et la plus courante de calculer l’excédent brut d’exploitation est de le faire à partir du chiffre d’affaires. Notez que vous pouvez retrouver celui-ci dans le compte de résultat. La formule correspond à :

Calcul EBE = CA (HT) – achats de marchandises (montant HT) – charges externes (montant HT) – impôts et taxes – coût de la masse salariale (salaires et charges sociales) + subventions d’exploitation.

Bon à savoir : il existe néanmoins deux autres méthodes de calcul : calcul EBE à partir de la valeur ajoutée, calcul EBE à partir du résultat net.

Ainsi, une fois calculé, vous pouvez avoir un :

  • EBE positif : votre entreprise est rentable d’un point de vue de l’exploitation
  • EBE négatif, on parle alors d’« insuffisance brute d’exploitation ». Ici, à l’inverse, cela signifie que le CA de votre entreprise ne couvre pas ses charges. En d’autres termes, elle perd de l’argent.

Votre expert-comptable est là pour accompagner dans le suivi et l’analyse de vos indicateurs financiers.

Le conseil de Mathieu

« Cet indicateur est en effet très important dans l’analyse financière de votre entreprise. Il vous permet tout simplement de savoir si l’exploitation de votre entreprise est rentable. »

Mathieu Chauveau, Expert-comptable
Le conseil de Mathieu, Expert-Comptable
Cet article vous a plu ?
Note moyenne : 4.8/5 (5 vote(s))

Sur le même sujet

comptabilite en ligne - amortissement
La capacité d’autofinancement : définition et calcul

Indispensable à une entreprise, la capacité d’autofinancement (caf) est un indicateur précieux sur la santé

comptabilite en ligne 6
Quelle différence entre marge brute et marge nette ?

Les notions de marge brute et de marge nette sont fondamentales pour avoir de la visibilité sur la santé financière

comptabilite en ligne 11
L’excédent brut d’exploitation (EBE) : définition et calcul

Indicateur financier indispensable à une entreprise, l’excédent brut d’exploitation ou ebe, permet