Le résultat net : définition et calcul

19 novembre 2019

Indicateur de performance à part entière, le résultat net est une notion de comptabilité cruciale pour tout chef d’entreprise.

Résultat net : définition

Le résultat net comptable d’une entreprise correspond à la différence entre les produits et les charges constatées sur un exercice comptable. Il mesure les ressources nettes restantes à l’entreprise à la clôture de son exercice. En outre il va traduire un enrichissement ou un appauvrissement (bénéfice ou perte). Il figure dans deux documents comptables : le compte de résultat et le bilan comptable.

Bon à savoir : il est possible de le calculer sur une autre période que celle de l’exercice comptable (mensuel par exemple).

À quoi sert le résultat net ?

C’est notamment sur sa base qu’est décidé le montant des dividendes versés aux associés. En effet, tous les ans, l’entreprise doit décider de son affectation lors de l’assemblée générale ordinaire (AGO). Il peut alors être soit mis en réserve, soit distribué sous forme de dividendes.

De plus, il est également un indicateur de rentabilité même si sa portée est toutefois à relativiser. Pour plus de performances, il conseillé de le comparer à d’autres indicateurs comme le chiffre d’affaires (CA). Il sert aussi, et surtout, à calculer certains ratios très utiles au pilotage de son activité, notamment la capacité d’autofinancement (CAF).

Résultat net : calcul

Le résultat net comptable est calculé à la clôture de chaque exercice comptable. Il se compose du résultat d’exploitation (produits d’exploitation moins charges d’exploitation), du résultat financier (produits financiers moins charges financières) du résultat exceptionnel (produits exceptionnels moins charges exceptionnelles) et de la déduction éventuelle de l’impôt sur les sociétés (IS). Ainsi la formule utilisée est la suivante :

Calcul résultat net = résultat d’exploitation + résultat financier + résultat exceptionnel – impôts

Si le résultat net est positif, on parlera de bénéfice ; s’il est négatif, de déficit.

À l’instar de la capacité d’autofinancement, il est primordial de maîtriser cette notion comptable. Votre expert-comptable est là pour vous accompagner dans le suivi et l’analyse de vos indicateurs financiers.

 

Faites appel à nos services pour diriger une entreprise au quotidien

Cet article vous a plu ?
Note moyenne : 1/5 (2 vote(s))

Sur le même sujet

comptabilite en ligne - amortissement
La capacité d’autofinancement : définition et calcul

Indispensable à une entreprise, la capacité d’autofinancement (caf) est un indicateur précieux sur la santé

comptabilite en ligne 21
Ratio d’endettement : définition et calcul

Calculer le ratio d’endettement d’une entreprise est un indicateur clé pour une bonne gestion. En effet, un bon ratio peut, par exemple,

comptabilite en ligne 4
Charges fixes/charges variables : comprendre les charges d’une entreprise

Une charge est un coût supporté par l’entreprise dans le cadre de son activité. Elle peut être fixe ou variable.