25 novembre 2019

Une SARL, ou une EURL (dans le cas d’un associé unique), se doit de tenir une comptabilité régulière et de respecter plusieurs obligations comptables.


Les enregistrements comptables

Une SARL a l’obligation de tenir une comptabilité en enregistrant chronologiquement les mouvements qui affectent le patrimoine de l’entreprise. Vous devrez également établir une facturation et respecter le formalisme adéquat. Enfin, il est nécessaire de réaliser un inventaire annuel pour contrôler les actifs et passifs du patrimoine.

Si vous relevez d’un régime simplifié d’imposition, vous bénéficierez d’allègements comptables. Ainsi, vous pourrez utiliser une comptabilité de trésorerie. Seuls les encaissements et décaissements seront comptabilisés durant l’exercice. Les créances et dettes ne seront comptabilisées qu’à la clôture de l’exercice comptable.

La tenue de documents comptables pour une SARL

Pour la gestion de la comptabilité d’une SARL, il est obligatoire de tenir deux livres comptables :

  • Le livre-journal : liste l’ensemble des opérations comptables de façon chronologique
  • Le grand livre : regroupe toutes les opérations par numéro de compte

L’établissement et le dépôt des comptes annuels

A la clôture de chaque exercice comptable, vous devez établir les comptes annuels de votre SARL puis les déposer au greffe du Tribunal de Commerce après leur approbation. Pour rappel, ces derniers se composent :

  • Du bilan
  • Du compte de résultat
  • De l’annexe légale (facultative).

Pour en savoir davantage sur les comptes annuels, nous vous conseillons de consulter la fiche : a quoi servent les comptes annuels ?

Certaines SARL peuvent opter pour une présentation simplifiée de leurs états comptables et être dispensées d’établir l’annexe. Notez également qu’elles pourront opter pour la confidentialité des comptes.

Le recours à un expert-comptable est-il obligatoire pour une SARL ?

Il n’est pas obligatoire de recourir à un expert-comptable. Toutefois, cela est fortement conseillé notamment pour l’établissement de vos comptes annuels. De plus, outre son expertise, seul ce dernier saura vous apporter de précieux conseils.

La nomination d’un commissaire aux comptes n’est pas imposée, sauf pour certains dépassements de seuils. Notez également, que la nomination d’un commissaire aux comptes peut également intervenir sur décision des associés.

Le conseil de Mathieu

« Comme toutes les sociétés commerciales, les SARL ont l’obligation de tenir une comptabilité. Le recours à un Expert-Comptable permet de s’assurer de la cohérence et de la vraisemblance des comptes annuels, sans compter l’assurance de remplir ses obligations fiscales et de bénéficier de précieux conseils. »

Mathieu Chauveau, Expert-comptable
Cet article vous a plu ?
Vous cherchez un cabinet d’expertise comptable adapté à vos besoins ?Confier votre comptabilité

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aucun commentaire sur cet article.