La Contribution Foncière des Entreprises (CFE)

27 novembre 2019

Avec la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE), la contribution foncière des entreprises (CFE) remplace la taxe professionnelle. La CVAE et la CFE forment ensemble la contribution économique territoriale (CET).

Qu’est-ce que la CFE ?

La contribution foncière des entreprises (CFE) est assise sur la valeur locative des biens immobiliers utilisés pour les besoins d’une activité professionnelle. Elle se base uniquement sur les biens soumis à la taxe foncière.

La CFE sera due dans chaque commune où l’entreprise dispose de locaux et de terrains.  Son taux est fixé par la commune où se trouvent les biens imposables.

Qui est concerné  ?

La CFE concerne les entreprises, ou les personnes, qui exercent de manière habituelle une activité professionnelle non salariée.

Notez que, la CFE ne concerne que les entreprises exerçant leur activité au 1er janvier de l’année. Par conséquent, les nouvelles entreprises n’y sont pas soumises lors de l’année de leur création.

Faut-il effectuer une déclaration pour la CFE ?

Il n’y a plus de déclaration systématique à faire annuellement. Toutefois, pour les entreprises créées en cours d’année, une déclaration n°1447-C doit être déposée au plus tard le 31 décembre de celle-ci. Dans certains cas, une déclaration 1447-M est nécessaire (bénéficier d’une exonération, signaler un changement, etc.).

Comment payer la CFE ?

Les avis d’acompte et d’imposition ne font plus l’objet d’un envoi postal. Désormais, ils sont disponibles directement en ligne dans un espace professionnel sur le site impots.gouv.fr. Ils doivent être consultés avant les échéances de paiement :

  • le 15 juin pour l’acompte
  • et le 15 décembre de l’année d’imposition pour le solde.

Le paiement de la CFE peut s’effectuer :

  • En ligne par télérèglement via le compte fiscal ;
  • Par prélèvement mensuel : l’adhésion doit se faire sur le site impot.gouv.fr ou auprès du centre prélèvement service et avant le 30 juin ;
  • Par prélèvement à l’échéance : l’adhésion doit se faire sur le site impot.gouv.fr ou auprès du centre prélèvement service et avant le 30 novembre.

Comment se calcule la CFE ?

La CFE se calcule sur la valeur locative des biens immobiliers. Eux-mêmes soumis à la taxe foncière que l’entreprise a utilisés pour son activité professionnelle au cours de l’année N-2.

Par exemple, ce sont les biens utilisés en 2017 qui sont pris en compte pour la cotisation due en 2019.

Chez Ça Compte pour moi, nous nous occupons pour vous du télé règlement de votre Contribution Foncière des Entreprises. Vous avez ainsi la garantie d’évoluer en toute sérénité et de ne plus rater aucune échéance !

Le conseil de Mathieu

« Il faut faire très attention depuis que les avis de CFE ne sont plus envoyés par courrier postal car il est ainsi courant d’oublier l’échéance.  »

Mathieu Chauveau, Expert-comptable
Le conseil de Mathieu, Expert-Comptable
Cet article vous a plu ?
Note moyenne : 0/5 (0 vote(s))

Sur le même sujet

comptabilite en ligne - amortissement
La Contribution Foncière des Entreprises (CFE)

Avec la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE), la contribution foncière des

comptabilite en ligne 1
Régime micro-social : faire sa déclaration de chiffre d’affaires ?

La déclaration d’activité d’auto-entrepreneur entraîne automatiquement l’option pour le régime micro-social simplifié.

comptabilite en ligne 8
Le service des impôts des entreprises (SIE) : à quoi ça sert ?

Le Service des Impôts des Entreprises (SIE) est un service de la Direction Générale des Finances Publiques