Le business plan : intérêt et méthodologie

20 novembre 2019

Note moyenne : 4/5 (1 vote(s))

Votre Business Plan (BP) est la pièce maîtresse de votre création ou reprise d’entreprise. Ce support de communication met en avant vos objectifs aussi bien financiers qu’opérationnels. La réalisation de ce document s’impose à tout créateur. Il s’agit principalement de décrire le projet d’entreprise en gardant comme objectif de permettre aux investisseurs d’avoir une vision globale et détaillée de ce que va être l’entreprise de manière à ce qu’ils puissent prendre la décision d’investir sur le projet.

À quels moments le business plan est-il utile ?

Le plus souvent, un business plan est réalisé à la création d’une entreprise mais il est également très utile en phase de développement ou de recentrage.

La phase de développement comprend une croissance interne par développement d’une activité existante ou d’une activité nouvelle ou une croissance externe en cas de rachat d’entreprise(s).

La phase de recentrage ou de repositionnement stratégique correspond à une réorientation ou à l’abandon, la cession d’une activité.

Les 3 fonctions essentielles d’un business plan :

  • La première d’entre elles est d’informer les banques, les associés ; c’est-à-dire leur faire comprendre l’activité, le contexte de votre projet. Vous devrez leur démontrer la pertinence de l’activité que vous allez développer, votre stratégie et surtout les opportunités à saisir.
  • La seconde est de prévoir de nombreuses caractéristiques indispensables. Il s’agit tout d’abord de quantifier les besoins techniques, humains et financiers dont vous aurez besoin. Ensuite il faut fixer des objectifs à court et moyen terme, simuler et améliorer différentes situations, scénarios dans le but d’atteindre les objectifs prévus, en temps prévu. Tout cela permettra de comprendre votre business model.
  • La dernière concerne la prise de décision et la gestion de votre projet lors de sa mise en place et tout au long de son déroulement. Vous devez expliquer quelle sera votre attitude face aux événements susceptibles d’avoir une incidence négative sur le projet, aux risques encourus par ce dernier (attitude anticipative et corrective) et le fil directeur de votre stratégie et comment l’améliorer en cours de route.

Quels sont les 2 objectifs majeurs ?

  • Votre business plan doit plaire, être adapté au public visé, il agit comme une vitrine c’est-à-dire qu’il doit donner envie de voir et vivre la suite. Vous devez raconter à l’avance l’histoire de votre projet. Il doit mettre en évidence l’information recherchée par le lecteur.
  • Le second objectif est le plus important, votre BP doit convaincre. Vous ne devez négliger aucun point. Vous devez expliquer clairement votre stratégie en fonction de votre connaissance du marché, de vos compétences, des moyens mis en œuvre tout en mettant en évidence la cohérence et le sérieux de l’ensemble. Un des points les plus importants est de montrer comment vous vous différenciez de la concurrence tout en exploitant vos points forts.

Le business plan est donc un document convaincant, complet, équilibré et dicté par un cheminement logique. C’est une présentation objective et rigoureuse du projet.

Comment faire un business plan ?

Différents éléments sont nécessaires à la création d’un business plan :

  • La présentation du porteur de projet

En effet, c’est une partie essentielle qui va permettre de connaître le créateur et d’évaluer ses compétences pour mener à bien son projet. Dans ce document, le créateur va décrire son expérience professionnelle, ses points forts, sa motivation, pourquoi il souhaite se lancer dans cette aventure, ses capacités à manager, son appétence pour le risque … c’est cette présentation qui va donner la possibilité aux tiers d’établir la cohérence homme/projet.

  • La présentation du projet en lui-même

En quoi consiste le projet d’entreprise, quel va être le marché touché, à quel besoin l’entreprise va répondre, est-ce qu’elle possède un caractère innovant ou un autre caractère spécifique qui fait qu’elle va être positionnée différemment sur le marché …

  • L’étude de marché

Ce document va permettre de mettre en lumière les atouts de l’entreprise sur le marché mais également de pouvoir analyser le marché en lui-même : est-ce un marché existant, est-il porteur, est-il innovant, est-il spécifique, quelle est la réglementation en vigueur, qui sont les acteurs déjà présents …

  • La stratégie commerciale

Comment le créateur d’entreprise compte vendre ses produits ? Quelle communication est envisagée ? Y a t’il des actions spécifiques ? Quel sera le canal de distribution ?

  • Le choix de la structure juridique

Le créateur d’entreprise peut se faire accompagner afin de la définir. Tous les éléments qui concernent le créateur doivent être pris en compte (régime matrimoniale, situation patrimoniale, situation vis-à-vis de la TVA, versement de dividendes envisagé…) afin de pouvoir opter pour le régime le plus en adéquation avec sa situation.

  • Les éléments financiers qui vont se matérialiser avec le prévisionnel

En bref, le business plan constitue la description de l’entreprise sous tous ses aspects.

Reprise d’entreprise : faut-il établir un business plan ?

À l’instar de tout projet entrepreneurial, il est nécessaire d’établir un business plan lors d’une reprise d’entreprise. Celui-ci comporte certaines spécificités à connaître.

Votre business plan est la pièce maîtresse de votre reprise d’entreprise. Comme dans le cadre d’une création, il s’agit majoritairement de décrire et de préciser votre projet. Cet élément incontournable doit vous permettre de convaincre vos potentiels partenaires financiers, limiter les risques, comprendre l’entreprise que vous allez acquérir au travers de son diagnostic mais également de préparer stratégiquement l’Après.

Dans votre business plan, vous allez devoir présenter de façon la plus claire et la plus fiable possible votre projet. Le business plan de reprise devra être solide et détailler l’ensemble des éléments économiques, financiers et humains composant votre projet. Il s’agira notamment de présenter l’entreprise à acquérir, son marché, le montage financier, le développement envisagé, les prévisions d’activité, etc.

Quels éléments doit-il contenir ?

La présentation de votre projet
en quoi consiste le projet ? Quel est votre parcours ? Quelle expérience possédez-vous ? Pourquoi décidez-vous de reprendre cette entreprise ?

La présentation de l’entreprise concernée
quel est l’historique de l’entreprise ? Son organisation ? Son activité ? Ses forces et faiblesses ? Son avantage concurrentiel ? Sa clientèle ? Les moyens humains et matériels dont elle dispose ?

Les modalités de reprise
quel est le montage de l’opération ? S’agit-il d’un rachat d’un fonds de commerce ou de l’acquisition de titres d’une société ? Quel est l’échéancier d’acquisition envisagé ? Quelles modalités d’accompagnement avec le cédant ?

L’étude de marché
quel est le marché sur lequel se positionne l’entreprise ? En général ? En local ? Quelle est sa réputation ?

Le bilan financier de l’entreprise

La stratégie de développement et la planification stratégique
comment projetez-vous de développer l’entreprise ? Comment l’entreprise va vendre son produits/service ? Quels seront les canaux de distribution ? Quelle communication ? Quel politique interne ?

Les éléments financiers avec l’établissement d’un prévisionnel
comme dans tous business plan, celui que vous allez effectuer pour votre reprise d’entreprise devra constituer la description de l’entreprise sous tous ses aspects.

 

La qualité de votre business plan vous permettra de trouver immédiatement les partenaires dont vous avez besoin pour réussir dans votre entreprise. Les conseils, les compétences et l’appui d’un expert-comptable sont donc fondamentaux.

Le conseil de Mathieu

« Vous l’aurez compris, le BP n’est en aucun cas à prendre à la légère lorsque vous démarrez votre activité. La qualité de votre Business Plan vous permettra de trouver immédiatement les partenaires dont vous aurez besoin pour réussir dans votre entreprise. Des prévisions financières fiables garantiront la viabilité et la rentabilité de votre projet.  »

Mathieu Chauveau, Expert-comptable
Le conseil de Mathieu, Expert-Comptable
Cet article vous a plu ?
Note moyenne : 4/5 (1 vote(s))

Sur le même sujet

comptabilite en ligne 28
Quelles sont les annonces légales à publier avant la fin de l’année ?

L'annonce légale reprend les informations qu'une société doit communiquer aux tiers via la parution légale dans un JAL. Quand ? Comment ? Focus.

comptabilite en ligne 4
Les aides à la création ou reprise d’entreprise de pôle emploi

En france, une entreprise sur deux est créée par un demandeur d’emploi. Afin de favoriser les projets de reprise et de création

comptabilite en ligne 30
Quelle est la différence entre business model et business plan ?

Modèle économique d’une entreprise, le business model correspond à la structure financière prévue