L’aide à la reprise ou à la création d’entreprise (ARCE)

25 novembre 2019

Lors de la création/reprise d’une entreprise, un demandeur d’emploi indemnisé par pôle emploi peut, sous certaines conditions, bénéficier de l’aide à la reprise ou à la création d’entreprise (ARCE).

Comment fonctionne l’ARCE ?

L’aide à la reprise ou à la création d’entreprise (ARCE) consiste à recevoir le versement d’une partie du reliquat des droits aux allocations chômage sous la forme de capital. Le montant de l’aide est égal à 45% des allocations chômage restant dues. Celle-ci sera versée en deux fois :

  • La première moitié de l’aide aura lieu à la création ou à la reprise de l’entreprise. C’est-à-dire à la date où toutes les conditions d’attribution seront réunies.
  • Le solde sera ensuite versé six mois après la date de création ou reprise de l’entreprise.

Si votre activité cesse, vous retrouverez les droits aux allocations chômage que vous aviez avant la création ou la reprise de votre entreprise. Et l’ARCE perçue en sera soustraite.

Notez que cette aide ne peut être attribuée qu’une seule fois par ouverture de droits.

Qui est concerné par l’ARCE ?

Vous pouvez demander à bénéficier de l’aide à la reprise ou à la création d’entreprise (ARCE) lors de la création ou reprise d’une entreprise si vous percevez l’aide au retour à l’emploi (ARE). Notez que le maintien de l’are ne sera alors plus possible. Il s’agit donc d’un choix à opérer lors de la création de votre entreprise.

Pour en bénéficier, vous devez également avoir obtenu au préalable l’aide au chômeur créant ou reprenant une entreprise (ACCRE).

Comment en bénéficier ?

Pour en bénéficier, vous devez effectuer votre demande d’aide auprès de l’agence pôle emploi dont vous dépendez.

L’ARCE est un dispositif intéressant pour un entrepreneur qui a besoin de fonds à la création (ou reprise) de son entreprise. Toutefois, pour être sûr qu’il s’agit de l’option qui convient le mieux à votre situation, n’hésitez pas à faire appel aux conseils d’un expert-comptable.

 

Ça Compte Pour Moi vous assiste dans la reprise et la création d’entreprise.

Le conseil de Mathieu

« Il peut être intéressant d’avoir recours à cette solution si vous avez besoin d’effectuer des investissements dans le cadre du lancement de votre activité. Dans les autres cas, le maintien des allocations sera plus avantageux. »

Mathieu Chauveau, Expert-comptable
Le conseil de Mathieu, Expert-Comptable
Cet article vous a plu ?
Note moyenne : 0/5 (0 vote(s))

Sur le même sujet

comptabilite en ligne 6
Les aides publiques à la création d’entreprise

Pour l’entrepreneur qui souhaite se lancer dans une création d’entreprise, il existe plusieurs méthodes de financement. Mais au-delà des emprunts

comptabilite en ligne 4
Quels sont les financements participatifs à disposition des entrepreneurs ?

Les entreprises ont du mal à se financer via un système bancaire. D'autres moyens de financements que l'on qualifie "d'alternatifs" existent. Focus.

comptabilite en ligne 11
L’aide à la reprise ou à la création d’entreprise (ARCE)

Lors de la création/reprise d’une entreprise, un demandeur d’emploi indemnisé par pôle emploi peut, sous certaines