Les mesures prises par les caisses de retraite des indépendants

18 mars 2020

Compte tenu des conséquences financières liées à la baisse d’activité due à l’épidémie, les caisses de retraite des indépendants ont pris les mesures suivantes :

CARMF

La CARMF a décidé la mise en place automatique et générale de :

  • suspension du prélèvement mensuel de début avril ;
  • suspension des majorations de retard ;
  • suspension des rappels de cotisations de début d’année impayées ;
  • suspension des mesures de recouvrement forcé pendant une durée minimum de deux mois.

Contact CARMF :

Tél : 01 40 68 32 00

carmf@carmf.fr

CARCDSF

Les adhérents en grande difficulté peuvent solliciter à titre individuel le fonds d’action sociale qui statuera au cas par cas, et bien sûr avec la plus grande compréhension au vu de cette période exceptionnelle.

Contact CARCDSF :

contacts@carcdsf.fr
Les services ne répondront au téléphone que de 9 heures à 12 heures du lundi au vendredi.

CARPIMKO

En cas de baisse significative des revenus libéraux liée à l’épidémie, entrainant des difficultés de trésorerie, la Carpimko demande à ses adhérents de contacter ses services via leur « Espace Personnel », rubrique « paiement de vos cotisations », «demander un délai de paiement » afin d’étudier une solution d’accompagnement adaptée.

Parallèlement, la Carpimko étudie actuellement la possibilité d’accompagner les assurés subissant une perte substantielle de revenu en raison de l’épidémie du Covid-19.

Pour en savoir plus sur les secours et aides possibles, consultez le dépliant du Fonds d’Action Sociale.

D’autre part, la Carpimko rappelle que dans le cadre de l’épidémie de Covid-19, l’Assurance Maladie prend en charge, de manière dérogatoire, le versement d’indemnités journalières pour l’ensemble des professionnels de santé libéraux s’ils sont amenés à interrompre leur activité professionnelle.

Contact CARPIMKO

« Espace Personnel », rubrique « paiement de vos cotisations », « demander un délai de paiement »
Pour en savoir plus, rendez-vous sur ameli.fr 

CIPAV

La Cipav se mobilise :

  • Report des prochaines échéances de prélèvement des cotisations ;
  • Suspension depuis le 13 mars de toute action de recouvrement de cotisations.

Parallèlement, la CIPAV demande à ses adhérents de se rapprocher de ses services immédiatement en cas de difficultés majeures afin de trouver avec eux une solution d’accompagnement adaptée et personnalisée.

Contact CIPAV :

Les adhérents doivent utiliser leur messagerie sécurisée en se connectant sur leur espace personnel Cipav, puis choisir le thème « Je déclare une situation exceptionnelle (COVID-19) » et l’objet « Déclarer une situation exceptionnelle (COVID-19) ».

CAVAMAC : aucune annonce.

CARPV : aucune annonce.

CNAVPL : aucune annonce.

CAVP

Les prélèvements des mois de mars et d’avril 2020 des cotisations retraite et prévoyance des biologistes sont suspendus.

Les échéanciers de paiement des officinaux qui rencontreraient des difficultés économiques seront facilités.

Parallèlement, le recouvrement précontentieux et contentieux de fin mars 2020 sera suspendu pour les biologistes comme pour les officinaux.

Contact CAVP :

La CAVP demande à ses adhérents d’utiliser le formulaire de contact disponible depuis le site Internet www.cavp.fr, dans la rubrique « En un clic », puis « Utiliser le formulaire de contact ».

Pour les adhérents souhaitant partir à la retraite, renseigner la demande de retraite en ligne tous régimes (voir notre rubrique « Préparer votre retraite »).

En cas d’urgence uniquement : 01 42 66 85 28 du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 16h

CNBF

Concernant les prélèvements :

Pour ceux dont les cotisations sont en prélèvement mensuel automatique, l’échéance de mars ne sera pas prélevée, mais répartie sur les mois suivants jusqu’en décembre.

L’échéance annuelle statutaire du 30 avril, à laquelle la moitié au moins des cotisations 2020 doit être réglée, est reportée au 31 mai.

Pour les employeurs d’avocats salariés, les échéances trimestrielles et mensuelles d’avril 2020 sont reportées au mois suivant.

Concernant les majorations et pénalités de retard :

Elles sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.

Les Confrères qui souhaitent régler leur échéance directement par prélèvement en une ou plusieurs fois peuvent déclencher un paiement sur l’espace personnel sécurisé de notre site internet, afin de faire valider leurs droits (notamment les avocats dont la liquidation des droits est proche).
M. le Directeur de la CNBF a décidé de la suspension de l’envoi des contraintes aux huissiers ainsi que des demandes de titres destinés aux Chefs de Cours.

Concernant les aides financières aux confrères :

Les confrères en difficulté peuvent déposer leur dossier de demande d’assistance via le formulaire de saisine de la commission sociale accompagné des justificatifs demandés.

ENIM

L’ENIM est mobilisé pour venir en soutien des armateurs qui rencontrent des difficultés dans le paiement de leurs cotisations et contributions sociales.

Cet accompagnement peut se traduire notamment par un échelonnement de vos paiements ou une remise des majorations et pénalités de retard sur les périodes ciblées.

Démarches à réaliser :

Si en raison de cette épidémie, vous avez subi une perturbation majeure de votre activité et vous souhaitez bénéficier d’un accompagnement, contactez l’Enim.

Vos demandes seront traitées de manière prioritaire par l’Enim.

Contact ENIM :

dr.ac@enim.eu
02 99 82 98 30

Département recouvrement – Arsenal de la Marine Quai Solidor – BP 125 – 35407 Saint-Malo cedex

CPRN

Les cotisations ont été prélevées le 16 mars, mais, si vous rencontrez des problèmes de trésorerie :

  • vous pouvez contacter votre banque pour rejeter le prélèvement
  • vous devez dans tous les cas demander un délai de paiement à l’adresse : contact@cprn.fr

Contact CPRN :

contact@cprn.fr

Cet article vous a plu ?
Note moyenne : 0/5 (0 vote(s))

Sur le même sujet

Coronavirus – BTP : Les mesures mises en place par le gouvernement

Face à la crise du coronavirus, retrouvez les mesures urgentes et spécifiques à mettre en œuvre pour assurer les conditions sanitaires nécessaires

Les arrêts pour garde d’enfants sur attestation à compter du 2 juin

À compter du 2 juin, les parents contraints de garder leur enfant de moins de 16 ans (ou sans limite d’âge pour les enfants en situation de handicap)

Mesures de soutien : restauration, tourisme, événementiel, sport et culture

Un communiqué de presse du gouvernement du 24 avril indique que, afin de tenir compte de la situation spécifique des hôtels, cafés, restaurants, des