Création d’une aide financière de la Cipav pour les professions libérales

3 juin 2020

Un dispositif visant la prise en charge des cotisations retraite complémentaire et de base tout en préservant la constitution des droits à la retraite est instauré.

Mise en place d’une aide financière pour les professions libérales

Pour les professionnels libéraux, la Cipav prendra en charge les cotisations retraite complémentaire dans la limite de 1 392 € et du montant des cotisations versées en 2019. Par ailleurs, la Cipav prendra également en charge les cotisations retraite de base dans la limite de 477 €.

Pourront bénéficier de cette aide exceptionnelle tous les adhérents quels que soient leur statut et leur niveau de revenus, à condition d’être à jour de leurs cotisations.

Les bénéficiaires de cette aide exceptionnelle se verront attribuer 100 % des points et trimestres afin que l’année 2020 n’affecte pas leurs droits futurs à la retraite. S’agissant des micro-entrepreneurs, une aide leur sera également attribuée, selon les modalités définies conjointement avec le Conseil de la protection sociale des travailleurs indépendants (CPSTI) et l’Acoss.

Chaque adhérent recevra dans les prochains jours un mail détaillant la procédure de demande de prise en charge de ses cotisations dues en 2020 sur les revenus perçus en 2019. Dans l’attente de ce mail, aucun cotisant n’est tenu de verser ses cotisations 2020.

 

 

Lire le communiqué de presse

 

Cet article vous a plu ?
Note moyenne : 0/5 (0 vote(s))

Sur le même sujet

Coronavirus : les principales mesures d’aide de la Région Occitanie

En complément des mesures annoncées par le gouvernement face à la crise du coronavirus, la Région Occitanie intervient pour soutenir l'économie régionale.

Évolution de la prise en charge de l’activité partielle au 1er juin 2020

Depuis le début de la crise sanitaire, avec l’activité partielle, le Gouvernement a mis en place un dispositif sans précédent pour favoriser le maintien

Dirigeants : se préparer à des contrôles en matière d’activité partielle

Les contrôles relatifs au recours à l'activité partielle ont débuté. Muriel Pénicaud en a annoncé plus de 50 000 d'ici la fin de l'été.