Lors de la création/reprise d’une entreprise, un demandeur d’emploi indemnisé par Pôle Emploi peut, sous certaines conditions, bénéficier de l’aide à la reprise ou à la création d’entreprise (Arce).

Comment ça fonctionne ?

L’aide à la reprise ou à la création d’entreprise (Arce) consiste à recevoir le versement d’une partie du reliquat des droits aux allocations chômage sous la forme de capital. Le montant de l’aide est égal à 45% des allocations chômage restant dues. Celle-ci sera versée en deux fois :

  • La première moitié de l’aide aura lieu à la création ou à la reprise de l’entreprise, c’est-à-dire à la date où toutes les conditions d’attribution seront réunies.
  • Le solde sera ensuite versé six mois après la date de création ou reprise de l’entreprise.

Si votre activité cesse, vous retrouverez les droits aux allocations chômage que vous aviez avant la création ou la reprise de votre entreprise. Et l’Arce perçue en sera soustraite.

Notez que cette aide ne peut être attribuée qu’une seule fois par ouverture de droits.

Qui est concerné par l’ARCE ?

Vous pouvez demander à bénéficier de l’aide à la reprise ou à la création d’entreprise (Arce) lors de la création ou reprise d’une entreprise si vous percevez l’aide au retour à l’emploi (ARE). Notez que le maintien de l’ARE ne sera alors plus possible : il s’agit donc d’un choix à opérer lors de la création de votre entreprise.

Pour en bénéficier, vous devez également avoir obtenu au préalable l’aide au chômeur créant ou reprenant une entreprise (ACCRE).

Comment en bénéficier ?

Pour en bénéficier, vous devez effectuer votre demande d’aide auprès de l’agence Pôle Emploi dont vous dépendez.

L’Arce est un dispositif intéressant pour un entrepreneur qui a besoin de fonds à la création (ou reprise) de son entreprise. Toutefois, pour être sûr qu’il s’agit de l’option qui convient le mieux à votre situation, nous vous conseillons de faire appel aux conseils d’un professionnel.

Le conseil de Mathieu, Expert-Comptable

Mathieu Chauveau
Expert-comptable

Le conseil de Mathieu, expert-comptable

« Il peut être intéressant d'avoir recours à cette solution si vous avez besoin d'effectuer des investissements dans le cadre du lancement de votre activité. Dans les autres cas, le maintien des allocations sera plus avantageux. »

     

Vous avez besoin d'en savoir plus ? Découvrez notre solution adaptée et bénéficiez d'un accompagnement et de conseils personnalisés !

Statuts et Immatriculation

Créateurs d'entreprises

A partir de 300€ HT / Unité

Je souhaite recevoir la newsletter et les invitations aux webinars

* champs obligatoires. En soumettant ce formulaire, vous acceptez que les informations saisies soient utilisées pour apporter une réponse par téléphone ou par e-mail à votre demande

Sur le même sujet