Le chiffre d’affaires correspond à l’ensemble des ventes effectuées par une entreprise. En général, il est calculé sur un exercice comptable. Le point sur le chiffre d’affaire : calcul et définition.

Pour rappel, quelle est la définition de chiffre d’affaire ?

Le chiffre d’affaires (CA) est la somme des montants des ventes (biens ou services) réalisées par une entreprise pendant un exercice comptable. Il est présenté en hors taxes (HT) et après déduction des remises, rabais ou ristournes.

Attention à ne pas le confondre avec le bénéfice qui lui résulte de la différence entre les produits et les charges de l’entreprise. Un chiffre d’affaires conséquent ne signifie donc pas forcément des bénéfices.

Bon à savoir :

  • Qu’entend-on par chiffre d’affaires prévisionnel ? Il s’agit d’une prévision sur votre potentiel futur chiffre d’affaire. Il est notamment utilisé lors de l’établissement du business plan.
  • Qu’est-ce qu’un chiffre d’affaire consolidé ? Cela désigne le chiffre d’affaires d’un groupe d’entreprise, avec intégration des chiffres d’affaires de ses filiales.

A quoi sert le calcul du chiffre d’affaires ?

Seul, le chiffre d’affaire ne permet pas d’évaluer réellement l’entreprise. En revanche, il s’agit d’un excellent indicateur concernant le volume d’affaires produit par votre activité. Vous pourrez ainsi déterminer quelles sont vos parts de marché et les comparer avec la moyenne de votre secteur. Et encore plus que le volume généré, il est intéressant de procéder à une analyse des variations de votre CA. En effet, une évolution (croissance) ou une baisse (décroissance) aura une conséquence directe sur la gestion de votre trésorerie. Enfin, c’est également, un indicateur pour l’évaluation et le suivi de la performance des ventes de votre entreprise.

Quel calcul pour le chiffre d’affaires ?

Pour calculer son chiffre d’affaire, il faut prendre la somme de l’ensemble des factures de ventes de biens et services, ainsi que les avoirs, hors taxes émis au cours d’un exercice comptable. La formule correspond ainsi à : CA = prix de vente x quantités vendues.

Notez également que c’est la date de livraison, et non celle de facturation, qui doit être prise en compte. Ainsi, un produit livré après la date de clôture de votre exercice au 31 décembre (par exemple) mais facturé avant, ne sera comptabilisé que dans le CA réalisé l’année suivante.

Vous avez besoin d'en savoir plus ? Découvrez nos solutions adaptées et bénéficiez d'un accompagnement et de conseils personnalisés !

Solutions de comptabilité

TPE et consultant

à partir de 69€ HT / Mois

Je souhaite recevoir la newsletter et les invitations aux webinars

* champs obligatoires. En soumettant ce formulaire, vous acceptez que les informations saisies soient utilisées pour apporter une réponse par téléphone ou par e-mail à votre demande

Sur le même sujet