Expert-comptable en ligne informaticien
Ça Compte Pour Moi
  • Une équipe d’experts ultra-réactive à vos côtés au quotidien
  • Des outils de gestion simples et intuitifs adaptés à votre entreprise
  • Vos obligations réalisées par nos soins pour vous assurer conformité et sérénité

expert-comptable informaticien

Vous êtes informaticien et vous avez probablement peu de temps et d’énergie à consacrer aux problématiques comptables, administratives et fiscales. Et cela se comprend. Pourtant, vous avez besoin de connaître vos obligations comptables, fiscales, sociales et juridiques ?

Afin de vous aider, nous avons regroupé dans cette fiche les réponses aux questions les plus fréquemment posées par les informaticiens, à propos de la gestion juridique, comptable et financière de leur activité.

SOMMAIRE 

  1. Pourquoi travailler avec un expert-comptable en ligne lorsqu’on est informaticien ?
  2. Quel statut juridique pour un informaticien ?
  3. Quel régime fiscal pour un informaticien ?
  4. Quel régime social pour un informaticien ?
  5. Quelles sont les spécificités du métier d’informaticien ?

Pourquoi travailler avec un expert-comptable en ligne lorsque l’on est informaticien ?

L’informaticien pratique donc une activité à la fois porteuse et énergivore. Souvent passionnés par leur domaine, ces professionnels ne peuvent pas forcément consacrer du temps et de l’énergie aux problématiques comptables et fiscales de leur entreprise. Mais ces différentes tâches sont obligatoires.

Il semble logique de les déléguer auprès d’un expert-comptable. Ce dernier pourra décharger l’informaticien d’une charge de travail accessoire à son cœur de métier, tout en l’assurant de respecter ses obligations.

Quant au choix d’un expert-comptable en ligne, cela se justifie par de nombreux avantages :

  • Une comptabilité à jour, au prix juste
  • Des conseillers réactifs et compétents
  • La possibilité de se concentrer sur son coeur de métier
  • Piloter son activité en temps réel avec des tableaux de bords et indicateurs, suivi de votre trésorerie et de votre budget
  • Possibilité d’éditer vos devis et factures
  • Vous pouvez également suivre l’état de vos dépenses et gérer vos justificatifs
  • Etablissement des bulletins de salaire et déclarations sociales
  • Déclarations fiscales

Choisir un expert-comptable en ligne chez Ça Compte Pour Moi ****est donc un très bon moyen de combiner l’accompagnement d’un professionnel du chiffre, avec des outils digitaux performants à travers des tableaux de bord intuitifs. Nos équipes d’experts-comptables en ligne à taille humaine est là pour vous ! Membre de l’Ordre des experts comptables, Ça Compte Pour Moi est spécialisé dans la comptabilité de votre métier d’informaticien. Grâce à notre équipe d’experts-comptables, vous pouvez vous concentrer sereinement sur votre métier, vos clients et vos collaborateurs.

Je souhaite connaître l’offre pour les informaticiens

Quel statut juridique pour un informaticien ?

L’informaticien peut choisir de travailler seul, ou de s’associer avec d’autres personnes.

Dans le premier cas, il peut choisir entre deux statuts juridiques :

  • L’entreprise individuelle : micro-entreprise, EI ou EIRL
  • La société unipersonnelle : EURL ou SASU

L’entreprise individuelle ne nécessite pas la création d’une nouvelle personne morale. Cela signifie que le patrimoine de l’entreprise et de l’entrepreneur est confondu. Ce point peut entraîner des risques, dans la mesure où la responsabilité de l’entrepreneur peut s’étendre sur son patrimoine personnel. Par contre, l’entreprise individuelle a l’avantage d’être simple au niveau des obligations administratives et comptables.

La société unipersonnelle au contraire entraîne la création d’une personne morale. L’avantage étant d’une part la séparation des patrimoines de l’entrepreneur et de la société, et d’autre part, la responsabilité limitée aux apports du fondateur. Contrairement à l’entreprise individuelle, la société demande des obligations administratives et comptables plus importantes.

L’informaticien peut également choisir de s’associer avec d’autres personnes, pour créer une société. Dans ce cas, les nouveaux associés devront choisir entre la constitution d’une société de personnes ou d’une société de capitaux :

  • Les sociétés de personnes se caractérisent par la responsabilité indéfinie et solidaire des associés. Ces derniers supportent donc des risques assez importants, par rapport aux dettes de l’entreprise. La plupart des décisions importantes sont prises à l’unanimité. Aussi, les bénéfices de la société seront imposés de manière transparente, sur l’IR des associés (voir partie suivante). Ces sociétés sont le plus souvent la SNC (société en nom collectif) ou la SCS (société en commandite simple).
  • Les sociétés de capitaux se caractérisent par la responsabilité des associés limitée à leurs apports au capital social. Les patrimoines sont distincts et les bénéfices sont imposés à l’IS, au nom de la société. La SAS (société par actions simplifiée) et la SA (société anonyme) sont les sociétés de capitaux les plus répandues.

La SARL (société à responsabilité limitée) est souvent qualifiée de société mixte. Car elle comporte à la fois des caractéristiques des sociétés de personnes (l’intuitu personae) et des sociétés de capitaux (responsabilité limitée aux apports).

Pour aller plus loin, n’hésitez pas à consulter nos articles à propos du choix du statut juridique.

Nos experts vous rappellent

Quel régime fiscal pour un informaticien ?

La forme sociale choisie impacte le régime fiscal d’imposition sur les bénéfices de l’informaticien.

Pour la micro-entreprise, les résultats seront imposés à l’impôt sur le revenu. Il existe trois catégories de bénéfices imposables, qui dépendent de l’activité du micro-entrepreneur :

  • Le micro-bic qui concerne les bénéfices industriels et commerciaux, pour une activité commerciale telle que la vente de matériel informatique. Ici, le chiffre d’affaires annuel sera imposé à l’IR, après un abattement de 71%.
  • Le micro-bnc qui concerne les bénéfices non commerciaux, pour une activité telle que le conseil par exemple. Ici, le chiffre d’affaires annuel sera imposé à l’IR, après un abattement de 34% ou de 50%.

Pour l’entreprise individuelle, l’EIRL et les sociétés de personnes, c’est le régime de la transparence fiscale qui s’applique. C’est-à-dire que les résultats de l’entreprise seront imposés à l’impôt sur les revenus des associés. La quote-part de bénéfices (ou de pertes) sera ainsi réintégrée dans le revenu global du foyer fiscal.

À noter que sur option, il est possible d’opter pour l’imposition à l’IS (impôt sur les sociétés).

Pour les sociétés de capitaux – et celles qui choisissent l’option – les résultats sont imposés à l’impôt sur les sociétés. C’est donc l’entreprise qui doit payer l’imposition sur les bénéfices annuels.

À noter que sur option, il est possible d’opter pour le régime d’imposition des bénéfices à l’IR (source : service-public.fr).

Quel régime social pour un informaticien ?

Il existe deux régimes pour l’informaticien entrepreneur :

  • Le régime général de la sécurité sociale
  • Le régime des travailleurs indépendants

L’entrepreneur individuel est soumis au régime des travailleurs indépendants, qui offre le même niveau de garanties que le régime général des salariés. Par contre, la protection sociale est moins complète, notamment au niveau de la retraite.

Le dirigeant de société peut – selon les cas – être soumis à l’un ou à l’autre des deux régimes sociaux.

 

La liste comparative suivante résume le régime social du dirigeant, en fonction de la forme sociale et du statut (gérant, associé, droits de vote, etc.) :

  • Sécurité sociale pour les indépendants :
    • Régime général salariés/assimilés salariés
  • EURL (Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) :
    • Le gérant est l’associé unique
    • L’associé unique non gérant exerçant une activité au sein de l’EURL
  • SARL :
    • Le gérant majoritaire
    • Le gérant appartenant à un collège de gérance majoritaire
    • L’associé majoritaire non gérant exerçant une activité rémunérée au sein de la société
  • SCP (Société Civile professionnelle) :
    • L’associé non salarié
  • SCM (Société civile de moyens) :
    • Tous les associés
  • SNC (Société en nom collectif) :
    • Tous les associés

 

Source : URSSAF

Le président de SAS – qu’il soit associé majoritaire ou minoritaire – est soumis au régime général de la sécurité sociale (comme les salariés). Par contre, il ne bénéficie pas de l’assurance chômage.

Si vous hésitez entre la SAS et la SARL, lisez notre article dédié aux différences entre SARL et SAS.

Programmer un RDV

Quelles sont les spécificités du métier d’informaticien ?

Du projet de création aux opérations de croissance, en passant par les périodes délicates, nous envisageons toutes les solutions qui s’offrent à vous et vous aidons à choisir les options fiscales et juridiques les plus adaptées à votre situation ! Comptabilité, fiscalité, finances, stratégie, droit des sociétés ou encore paye des salariés, nous apportons aux informaticiens une vision globale en vue de l’optimisation de leur activité.

Nos offres pour les informaticiens

Ce que les informaticiens aiment chez Ça Compte Pour Moi

Très bonne communication avec le comptable en charge de mon dossier (toujours la même personne), réponse très rapide à mes demandes et vraiment très pro ! Leur logiciel de gestion est vraiment très bien conçu et répond à toutes mes attentes. À conseiller sans hésiter. 

Catherine L.C

Avantages de l'expert-comptable en ligne
Équipe ultra-réactive
Votre comptable dédié vous accompagne au quotidien et vous conseille dans vos démarches.
Outil simple et intuitif
Une application en ligne facile à prendre en main pour la gestion de toute votre activité en temps réel.
Bilan inclus
Solution complète incluant votre bilan comptable annuel attesté et présenté par votre expert dédié.
Service de qualité
1er cabinet d’expertise comptable en ligne certifié ISO 9001 : la qualité, au cœur de nos priorités.

Découvrez un outil efficace pour que les informaticiens pilotent leur activité

Démo en ligne gratuite
Prochaine session26 Octobre 2021 à 13h30
Découvrez notre cabinet et nos outils innovants pour la gestion de votre activité.

Ces métiers peuvent vous intéresser