Expert-comptable en ligne photographe
Ça Compte Pour Moi
  • Une équipe d’experts ultra-réactive à vos côtés au quotidien
  • Des outils de gestion simples et intuitifs adaptés à votre entreprise
  • Vos obligations réalisées par nos soins pour vous assurer conformité et sérénité

expert-comptable photographe

Vous êtes photographe et vous avez probablement peu de temps et d’énergie à consacrer aux problématiques comptables, administratives et fiscales. Et cela se comprend. Pourtant, vous avez besoin de connaître vos obligations comptables, fiscales, sociales et juridiques ?

Afin de vous aider, nous avons regroupé dans cette fiche les réponses aux questions les plus fréquemment posées par les photographes, à propos de la gestion juridique, comptable et financière de leur activité.

SOMMAIRE 

  1. Pourquoi travailler avec un expert-comptable en ligne lorsqu’on est photographe ?
  2. Quel statut juridique pour un photographe ?
  3. Quel régime fiscal pour un photographe ?
  4. Quel régime social pour un photographe ?
  5. Quelles sont les spécificités du métier de photographe ?

Pourquoi travailler avec un expert-comptable en ligne lorsque l’on est photographe ?

Comme tout entrepreneur, le photographe doit consacrer du temps au développement de son activité (prospection, offre, relation clients, recrutement, partenariats…). Et comme nous l’avons vu, la multitude de ses activités nécessite également beaucoup de temps et d’énergie.

La gestion administrative, comptable et fiscale qui incombe au photographe constitue une charge de travail supplémentaire. L’intérêt de déléguer ces tâches à un expert-comptable en ligne Ça Compte Pour Moi semble être une évidence. Nos experts sont là pour vous accompagner dans vos missions comptables.

Faire le choix de travailler avec des experts-comptables lorsqu’on est photographe professionnel, permet de se recentrer sur son cœur de métier et sur le développement de son activité. Outre le gain de temps et de sérénité, c’est aussi l’opportunité de bénéficier des conseils d’un expert en entrepreneuriat, qui accompagne de nombreux dirigeants et indépendants.

Enfin, quant au choix d’un expert-comptable en ligne, cela se justifie par de nombreux avantages :

  • Une comptabilité à jour, au prix juste
  • Des conseillers réactifs et compétents
  • La possibilité de se concentrer sur son cœur de métier
  • Piloter son activité en temps réel, grâce au digital

Choisir un expert-comptable en ligne est donc un très bon moyen de combiner l’accompagnement d’un professionnel du chiffre, avec des outils digitaux performants. Vous pouvez alors vous concentrer sereinement sur votre métier, vos compétences, vos clients et vos collaborateurs.

Je souhaite connaître l’offre pour les photographes

Quel statut juridique pour un photographe ?

Le photographe peut travailler seul en tant qu’indépendant, ou s’associer avec d’autres professionnels.

Lorsqu’il opère en tant qu’indépendant, il peut choisir entre deux statuts juridiques :

  • L’entreprise individuelle : micro-entreprise, EI ou EIRL
  • La société unipersonnelle : EURL ou SASU

L’entreprise individuelle n’entraîne pas la création d’une nouvelle personne morale. Ainsi, les patrimoines de l’entreprise et de l’entrepreneur sont confondus. Ce point peut entraîner des risques. Dans la mesure où la responsabilité de l’entrepreneur individuel peut impacter son patrimoine personnel. Par contre, l’entreprise individuelle a l’avantage d’être simple en termes d’obligations administratives et comptables.

Contrairement à l’entreprise individuelle, la société unipersonnelle (EURL ou SASU)  entraîne la création d’une personne morale. Ainsi, les patrimoines de l’entrepreneur et de la société sont distincts et la responsabilité de l’entrepreneur se limite à ses apports au capital. Les obligations comptables et administratives de la société sont plus importantes que l’entreprise individuelle.

Le photographe peut aussi choisir de s’associer avec d’autres professionnels, pour créer une société. Dans ce cas, les nouveaux associés devront choisir entre deux types de sociétés :

  • Les sociétés de personnes, qui se caractérisent par la responsabilité indéfinie et solidaire des associés. Ces derniers supportent des risques assez importants, par rapport aux dettes de l’entreprise. Les décisions importantes sont prises par les associés, à l’unanimité. Aussi, les bénéfices de la société seront imposés de manière transparente, sur l’IR des associés (voir partie suivante). Ces sociétés sont le plus souvent la société en nom collectif (SNC) ou la société en commandite simple (SCS).
  • Les sociétés de capitaux, qui se caractérisent par la responsabilité limitée des associés à leurs apports au capital social. Les patrimoines sont distincts et les bénéfices sont imposés au nom de l’entreprise, à l’impôt sur les sociétés (IS). Les sociétés de capitaux les plus courantes sont la société par actions simplifiée (SAS) et la société anonyme (SA).

La SARL (société à responsabilité limitée) est une forme sociale hybride. Elle dispose à la fois de certaines caractéristiques des sociétés de personnes (comme l’intuitu personae) et des sociétés de capitaux (comme la responsabilité limitée aux apports).

N’hésitez pas à consulter nos meilleurs articles à propos du choix du statut juridique.

Le photographe peut travailler seul en tant qu’indépendant, ou s’associer avec d’autres professionnels.

Lorsqu’il opère en tant qu’indépendant, il peut choisir entre deux statuts juridiques :

  • L’entreprise individuelle : micro-entreprise, EI ou EIRL
  • La société unipersonnelle : EURL ou SASU

L’entreprise individuelle n’entraîne pas la création d’une nouvelle personne morale. Ainsi, les patrimoines de l’entreprise et de l’entrepreneur sont confondus. Ce point peut entraîner des risques. Dans la mesure où la responsabilité de l’entrepreneur individuel peut impacter son patrimoine personnel. Par contre, l’entreprise individuelle a l’avantage d’être simple en termes d’obligations administratives et comptables.

Contrairement à l’entreprise individuelle, la société unipersonnelle (EURL ou SASU)  entraîne la création d’une personne morale. Ainsi, les patrimoines de l’entrepreneur et de la société sont distincts et la responsabilité de l’entrepreneur se limite à ses apports au capital. Les obligations comptables et administratives de la société sont plus importantes que l’entreprise individuelle.

Le photographe peut aussi choisir de s’associer avec d’autres professionnels, pour créer une société. Dans ce cas, les nouveaux associés devront choisir entre deux types de sociétés :

  • Les sociétés de personnes, qui se caractérisent par la responsabilité indéfinie et solidaire des associés. Ces derniers supportent des risques assez importants, par rapport aux dettes de l’entreprise. Les décisions importantes sont prises par les associés, à l’unanimité. Aussi, les bénéfices de la société seront imposés de manière transparente, sur l’IR des associés (voir partie suivante). Ces sociétés sont le plus souvent la société en nom collectif (SNC) ou la société en commandite simple (SCS).
  • Les sociétés de capitaux, qui se caractérisent par la responsabilité limitée des associés à leurs apports au capital social. Les patrimoines sont distincts et les bénéfices sont imposés au nom de l’entreprise, à l’impôt sur les sociétés (IS). Les sociétés de capitaux les plus courantes sont la société par actions simplifiée (SAS) et la société anonyme (SA).

La SARL (société à responsabilité limitée) est une forme sociale hybride. Elle dispose à la fois de certaines caractéristiques des sociétés de personnes (comme l’intuitu personae) et des sociétés de capitaux (comme la responsabilité limitée aux apports).

N’hésitez pas à consulter nos meilleurs articles à propos du choix du statut juridique.

Nos experts vous rappellent

Quel régime fiscal pour un photographe ?

 

Quel régime social pour un photographe ?

Il existe deux régimes sociaux pour le photographe entrepreneur :

  • Le régime général de la sécurité sociale
  • Le régime des travailleurs indépendants

L’entrepreneur individuel est soumis au régime des travailleurs indépendants. Ce régime  offre le même niveau de garanties que le régime général des salariés. Par contre, la protection sociale est moindre (notamment au niveau de la retraite).

Le dirigeant de société peut – selon les cas – être soumis à l’un ou à l’autre des deux régimes sociaux.

 

La liste comparative suivante résume le régime social du dirigeant, en fonction de la forme sociale et du statut (gérant, associé, droits de vote, etc.).

  • Sécurité sociale pour les indépendants :
    • Régime général salariés/assimilés salariés
  • EURL (Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) :
    • Le gérant est l’associé unique
    • L’associé unique non gérant exerçant une activité au sein de l’EURL
  • SARL :
    • Le gérant majoritaire
    • Le gérant appartenant à un collège de gérance majoritaire
    • L’associé majoritaire non gérant exerçant une activité rémunérée au sein de la société
  • SCP Société civile professionnelle :
    • L’associé non salarié
  • SCM Société civile de moyens :
    • Tous les associés
  • SNC Société en nom collectif :
    • Tous les associés

 

Source : URSSAF

Le président de SAS – qu’il soit associé majoritaire ou minoritaire – est soumis au régime général de la sécurité sociale (comme les salariés). Par contre, il ne bénéficie pas de l’assurance chômage.

Consultez notre article à propos des différences entre la SARL et la SAS, si vous souhaitez en savoir plus sur ces deux formes sociales.

Programmer un RDV

Quelles sont les spécificités du métier de photographe ?

Le photographe est un professionnel de la prise de vue et des réglages techniques. Il maîtrise la lumière, le cadrage et les mises au point, pour capturer des scènes et les figer dans des images fixes : les photos.

En fonction du sujet photographié (mariés, modèles, animaux, plats…) et de la destination des photos (sites professionnels, décoration, presse), le métier de photographe diffère. En effet, il existe des photographes spécialisés dans le portrait, dans les reportages de presse, dans la publicité, ou encore dans les mariages.

Aujourd’hui, la plupart des photographes travaillent dans des laboratoires. Ils y effectuent toutes les opérations nécessaires à la réalisation des photographies (sélection, assemblages, retouches, édition).

Certains photographes travaillent aussi en boutique. Ils conseillent leurs clients dans l’achat de matériel, ou forme ces derniers à la photographie.

À noter que

le métier de photographe a bien évolué avec le progrès technique. Ils doivent être à l’aise avec les logiciels spécialisés et les nouveaux outils de la photographie.

Créatif, technicien et entrepreneur, le photographe a plusieurs casquettes. Il devra également avoir des compétences relationnelles, commerciales et pédagogiques.

Les activités et les compétences de base du métier, telles qu’elles sont présentées sur la fiche métier d’Orientation pour tous, montrent à quel point le photographe doit être polyvalent :

  • “Réaliser des traitements photographiques selon des procédés spécifiques
  • Diagnostiquer des dysfonctionnements et des pannes de matériel et d’accessoires de prise de vues
  • Composer des décors de tournage
  • Façonner des objets de décoration
  • Actualiser un book de travaux photographiques
  • Réaliser un book de travaux photographiques
  • Présenter un book de travaux photographiques
  • Prospecter de nouveaux clients
  • Établir un devis
  • Définir des besoins en approvisionnement
  • Suivre l’état des stocks
  • Préparer les commandes
  • Établir une commande
  • Encaisser le montant d’une vente
  • Coordonner l’activité d’une équipe”

Cette polyvalence au niveau des activités (à la fois techniques, créatives et entrepreneuriales), ainsi que la nécessité de suivre les évolutions technologiques (logiciels et matériels) montrent que le photographe est un professionnel très actif. Sa charge de travail peut donc être conséquente.

Du projet de création aux opérations de croissance, en passant par les périodes délicates, nous envisageons toutes les solutions qui s’offrent à vous et vous aidons à choisir les options fiscales et juridiques les plus adaptées à votre situation ! Comptabilité, fiscalité, finances, stratégie, droit des sociétés ou encore paye des salariés, nous apportons aux photographes une vision globale en vue de l’optimisation de leur activité.

Nos offres pour les photographes

Ce que les photographes aiment chez Ça Compte Pour Moi

Très bonne communication avec le comptable en charge de mon dossier (toujours la même personne), réponse très rapide à mes demandes et vraiment très pro ! Leur logiciel de gestion est vraiment très bien conçu et répond à toutes mes attentes. À conseiller sans hésiter. 

Catherine L.C

Avantages de l'expert-comptable en ligne
Équipe ultra-réactive
Votre comptable dédié vous accompagne au quotidien et vous conseille dans vos démarches.
Outil simple et intuitif
Une application en ligne facile à prendre en main pour la gestion de toute votre activité en temps réel.
Bilan inclus
Solution complète incluant votre bilan comptable annuel attesté et présenté par votre expert dédié.
Service de qualité
1er cabinet d’expertise comptable en ligne certifié ISO 9001 : la qualité, au cœur de nos priorités.

Découvrez un outil efficace pour que les photographes pilotent leur activité

Démo en ligne gratuite
Prochaine session26 Octobre 2021 à 13h30
Découvrez notre cabinet et nos outils innovants pour la gestion de votre activité.

Ces métiers peuvent vous intéresser