Témoignage Jonah PARISINI

Jonah Parisini, fondateur et président du Cabinet Valoris

Bonjour, pouvez-vous vous présenter et nous en dire plus sur votre société ?

Je suis Jonah Parisini, fondateur et président du Cabinet Valoris. J’ai créé ma société en septembre 2016 après avoir travaillé comme Chargé d’affaires Entreprises et Professionnels au sein de plusieurs grands établissements et obtenu un Master en Banques et Finances Européennes.  

De par mes expériences professionnelles, je connaissais déjà tous les aspects de l’univers bancaire et de l’analyse financière. C’est donc pourquoi j’ai voulu lancer ma propre structure de conseil et de recherche en financement pour entreprises, prêts et assurances.

Notre mission est d’accompagner les dirigeants dans la réalisation de leurs projets professionnels en facilitant notamment l’accès au crédit. En effet, décrocher un accord de ce type est une étape clé pour un entrepreneur qui demande beaucoup de patience, de rigueur et d’énergie. C’est donc pourquoi nous leur proposons notre expertise en tant que cabinet de conseil.

Pourquoi avoir choisi la comptabilité en ligne et Ça Compte Pour Moi ?

Je connaissais déjà ce cabinet d’expertise comptable 100% connecté car le fondateur Noova, client de longue date de Ça Compte Pour Moi, m’en avait parlé.

Ce qui m’a séduit c’est le côté numérique et novateur. En effet, de nombreuses banques, dont celles qui font partie de mes partenaires, investissent des montants considérables dans la digitalisation de leurs services. Il me semblait donc logique d’être dans la même démarche que ce soit avec elles mais aussi avec mes clients.

Etant un entrepreneur « digital native », je suis moi-même adepte de tout ce qui touche au digital. Pour preuve, tout est dématérialisé au sein de mon entreprise et passe par un extranet et différents logiciels. Fini les gros dossiers papier à 100 pages ! Je propose ainsi un nouveau type de relation qui est d’autant plus écologique … Et c’est aussi exactement ce que propose Ça Compte Pour Moi !

En plus de tout cela, j’ai accroché avec les équipes de Ça Compte Pour Moi. Tout était donc réuni pour que notre collaboration soit fructueuse.

Je ne regrette pas car la solution est performante et interactive, les interlocuteurs à notre écoute et le prix est attractif !

Quel avantage trouvez-vous à Ça Compte Pour Moi ?

Son côté novateur ! En effet, l’alliance du numérique et de l’humain est indubitablement un plus. L’exercice du suivi de la comptabilité se transforme, tout comme c’est le cas avec les banques. Ces nouvelles pratiques me parlent beaucoup.

J’ai pu également réduire mes coûts sans pour autant faire une croix sur la qualité de service.

De plus, la plateforme est simple et m’aide à maitriser et gérer l’ensemble de ma trésorerie. Je vois passer toutes mes charges et je peux les suivre. Grâce à cette visibilité, je peux voir plus loin dans l’avenir.

Depuis que vous utilisez Ça Compte Pour Moi, avez-vous senti une différence au quotidien ?

Complétement notamment grâce aux fonctionnalités « Devis/Factures » et télétransmission que je trouve géniales ! J’ai un état des lieux permanent  sur les paiements de mes clients.

La solution est complète, je ne m’occupe de rien et tout est géré. Du coup, je gagne du temps, je vais plus vite et je connais en un seul coup d’œil mes chiffres clés.

Avec l’interface, je peux même aller plus loin et savoir ce qu’il s’est ou va se passer durant les prochains mois. En connaissant les grandes lignes de son activité, on peut anticiper les fluctuations de sa trésorerie. C’est pour cela que j’ai pu investir dans de nouveaux locaux.

Et avec la gestion en temps réel en plus, c’est super !

Comment s’est passée la prise en main ?

Au début de ma collaboration avec Ça Compte Pour Moi, j’ai pu suivre un webinar avec l’expert-comptable du cabinet, ce qui m’a beaucoup aidé.

Par la suite, j’ai utilisé le logiciel à tâtons mais comme tout est simple et carré, ça n’a pas été trop compliqué. Les fois où j’ai eu des questions, j’ai appelé mon collaborateur dédié qui m’a tout de suite aidé.