Produit à recevoir : définition et comptabilisation

19 novembre 2019

Un produit à recevoir est un produit acquis dont le montant ne peut être comptabilisé faute de facture définitive. De quoi s’agit-il exactement ? Pourquoi faut-il les comptabiliser ? Comment faire ? Nous répondons à toutes les questions que vous vous posez sur les produits à recevoir.

Qu’est-ce qu’un produit à recevoir ?

Un produit à recevoir est un produit connu et certain, dont le montant définitif est incertain faute de pièce comptable correspondante. En effet, il s’agit d’une prestation, de bien ou de service, déjà acquise par l’entreprise dont la facture n’a pas encore été reçue ou établie. Par exemple : un avoir à recevoir, une facture qui n’a pas été émise alors que le bien a déjà été livré, etc.

Pourquoi enregistrer les produits à recevoir dans ma comptabilité ?

Afin de respecter le principe d’indépendance des exercices, il faut obligatoirement rattacher à l’exercice en cours les produits à recevoir qui concernent ce même exercice. De plus, il est nécessaire d’enregistrer ces derniers dans votre comptabilité dans le but d’obtenir une image fidèle de vos comptes.

Comptabiliser les produits à recevoir : comment faire ?

Enregistrés dans la comptabilité de l’exercice auxquels ils se rattachent, les produits à recevoir sont passés comme écriture de régularisation à la clôture de votre exercice comptable.

Pour les enregistrer il faut tenir compte des documents établis, tels que les bons de livraison (la facture devant arriver ultérieurement). En fonction du type de produit concerné, un compte de régularisation sera débité. Par exemple :

  • 4098. Rabais, remises, ristournes à obtenir et autres avoirs non encore reçus ;
  • 418. Clients – produits non encore facturés ;
  • 4287. Personnel – produits à recevoir ;
  • 4387. Organismes sociaux – produits à recevoir ;
  • 4487. État – produits à recevoir ;
  • 4687. Divers – produits à recevoir.

Lors de l’exercice suivant, il faut annuler les produits à recevoir comptabilisés l’exercice précédent afin de neutraliser le produit effectivement reçu.

Le conseil de Mathieu

« Il est très important de bien prendre en compte l’intégralité des produits se rattachant à l’exercice afin que vos comptes annuels reflètent au mieux la réalité. »

Mathieu Chauveau, Expert-comptable
Le conseil de Mathieu, Expert-Comptable
Cet article vous a plu ?
Note moyenne : 1/5 (3 vote(s))

Sur le même sujet

comptabilite en ligne 22
Compte bancaire professionnel : obligatoire pour une entreprise ?

L’ouverture d’un compte bancaire professionnel est obligatoire pour certaines entreprises et facultative pour d’autres. Son objectif

comptabilite en ligne 13
Qu’est-ce qu’un organisme de gestion agréé ?

L’adhésion à un organisme de gestion agréé (CGA ou AGA), permet à une entreprise de profiter des services dispensés par celui-ci mais aussi et surtout,

comptabilite en ligne 27
Qu’est-ce qu’un bilan fonctionnel ?

Pour un chef d’entreprise, le bilan fonctionnel est un excellent outil d’analyse qui propose un angle