Guide - Comment s'installer en libéral ?
20 octobre 2022
Note moyenne 4.9/5 (143 vote(s))

Vous souhaitez vous installer en libéral ? Alors ce guide est fait pour vous ! Découvrez les informations primordiales au lancement de votre activité libérale.


 

Nouveau

Guide : Comment s’installer en libéral ?


Business Model Canvas

Vous souhaitez vous installer en libéral ? Vous ne savez pas quelles sont les étapes pour lancer votre activité ?

Psychologue, infirmière, kinésithérapeute, ou encore coach sportif, ce guide téléchargeable gratuitement a pour objectif de vous accompagner dans le lancement de votre activité.

 

Guide gratuit

Réception immédiate

 

Télécharger le guide

 

En téléchargeant ce guide, retrouvez toutes les informations utiles pour lancer et exercer sereinement votre activité libérale :

  • Les professions libérales réglementées et non réglementées
  • Le choix du statut juridique en libéral
  • Définir son régime fiscal en libéral
  • Les cotisations sociales des professionnels libéraux
  • Les étapes pour lancer son activité libérale
  • Les financements pour s’installer en libéral
  • Les formalités de création et les déclarations des professionnels libéraux
  • Optimiser son activité libérale

Chez Ça Compte Pour Moi, nous vous accompagnons dans toutes les étapes du lancement de votre activité libérale et vous conseillons dans le choix du statut juridique le plus adapté à votre projet.

Qu’est-ce qu’une profession libérale ?

Le terme profession libérale désigne toute profession exercée de manière indépendante sur la base de qualifications appropriées et qui répond à un intérêt général.

On sépare les professions libérales en deux catégories:

  • Les professions libérales réglementées qui regroupent les métiers qui font l’objet d’une réglementation particulière. Elles sont régies par un Ordre ou une Chambre. On y retrouve les avocats, les experts-comptables, les pharmaciens, les architectes, les notaires, les médecins, les kinésithérapeutes ou encore les infirmiers.
  • Les professions libérales non réglementées qui désignent les professionnels libéraux qui n’appartiennent pas à un Ordre, comme les naturopathes, les coachs, les masseurs, les formateurs, les freelances, etc.

Quel statut juridique choisir en libéral ?

Le choix de la forme juridique fait partie des décisions capitales à prendre au lancement de son activité. De celui-ci découleront de nombreuses conséquences d’ordre fiscal, juridique, ou social.

Vous pouvez exercer en tant qu’indépendant sous la forme d’une entreprise individuelle, ou à plusieurs sous la forme d’une société. De nombreuses questions doivent être envisagées. C’est pourquoi, pour être sûr de faire le bon choix, il est conseillé de se faire accompagner par un expert. Habitués à vous accompagner, nos experts-comptables connaissent et côtoient vos problématiques métiers et vos spécificités comptables, juridiques et fiscales.

Quel régime d’imposition pour s’installer en libéral ?

Le choix du régime fiscal est également une étape importante. Cette décision aura une conséquence directe sur la future gestion de votre activité libérale. Le régime d’imposition dépendra de la forme juridique choisie pour exercer.

Si vous avez choisi d’exercer seul, vous êtes soumis à l’impôt sur le revenu des personnes physiques (IRPP) dans la catégorie des Bénéfices Non Commerciaux (BNC). Vous avez donc le choix entre deux régimes d’imposition : le régime micro BNC ou celui de la déclaration contrôlée. Si vous avez décidé d’exercer à plusieurs, vous avez le choix entre : le régime simplifié et le régime réel normal ; dont dépendent vos obligations comptables en tant que professions libérales.

La forme juridique et le régime fiscal choisis influenceront la complexité de votre comptabilité. N’hésitez pas à faire appel aux conseils d’un expert-comptable.

Quelles sont les cotisations sociales des professionnels libéraux ?

Pour pouvoir bénéficier d’une protection sociale, les professionnels libéraux doivent obligatoirement cotiser. En effet, ils sont eux aussi protégés par le système de la Sécurité sociale.

Les cotisations sociales des professionnels libéraux sont calculées sur leur revenu grâce à la Déclaration Social des Indépendants (DSI) ou la Déclaration Sociales des Praticiens et Auxiliaires Médicaux Conventionnés (DS PAMC). Attention, pour les accidents du travail et maladies professionnelles, les professionnels libéraux ne cotisent pas et
ne sont pas couverts. Pour pallier ce manque, il existe des assurances privées, facultatives.

Quelles sont les aides pour lancer son activité libérale ?

Il existe de nombreuses aides à la création et l’installation pour les professionnels libéraux. Aides ZRR, ACRE, aides spécifiques pour les professionnels de santé… Certaines aides permettent aux indépendants de bénéficier d’une exonération totale ou partielle de leurs
impôts. D’autres permettent de bénéficier d’une aide matérielle ou financière.

L’avis d’un expert-comptable sur ce sujet peut vous être utile. Il connaît bien ces dispositifs et prendra le temps d’étudier toutes les possibilités pour trouver la solution adaptée à votre situation.

Quelles sont les formalités de création ?

Si vous choisissez de créer d’une société, il vous faudra effectuer un certain nombre de formalités pour donner vie à votre projet. Notamment la rédaction des statuts, le dépôt du capital social, la publication de l’annonce légale, ou encore l’obtention de l’extrait kbis.

En revanche, si vous choisissez d’exercer en entreprise individuelle, les démarches sont simples. Il vous suffit de prendre contact avec l’URSSAF pour déclarer votre activité.

Auprès de quels organismes déclarer son activité ?

Pour finaliser le lancement de votre activité vous devez vous inscrire ou vous enregistrer auprès de plusieurs organismes, notamment :

  • L’ordre professionnel (professions réglementées) ;
  • L’Urssaf ;
  • La CPAM ;
  • La caisse de retraite ;
  • Une AGA (facultatif).

Quelles sont les déclarations des professionnels libéraux ?

Les déclarations des professionnels libéraux sont nombreuses :

  • la 2035, obligatoire pour tous les professionnels libéraux au régime de la déclaration contrôlée BNC,
  • la DAS2,
  • la DSI ou DS PAMC, à remplir chaque année pour le calcul des cotisations sociales,
  • la 2042-C-Pro, qui permet de déclarer les revenus perçus par les membres du foyer fiscal,
  • Les déclarations de TVA, (CA12 ou CA3), etc.

Afin d’être toujours en conformité avec la législation et de respecter les délais impartis, faites-vous accompagner ! Nos experts vous conseillent et vous accompagnent pour n’oublier aucune de vos échéances et gérer l’ensemble de vos déclarations.

Comment optimiser son activité libérale ?

Pour vous aider à optimiser la gestion de votre entreprise, nous mettons à votre disposition de nombreux conseils d’experts et outils qui pourront vous êtres utiles une fois en activité !

Pour plus d’informations, n’attendez plus, téléchargez notre guide complet et détaillé !

 

Obtenir le guide gratuit complet

 

Cet article vous a plu ?
Note moyenne 4.9/5 (143 vote(s))

Retrouvez nos guides et simulateurs pour vous accompagner dans la création et gestion de votre entreprise. Téléchargement gratuit et illimité.

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aucun commentaire sur cet article.

Webinar

Pourquoi transformer une SAS en SARL ?

Webinar : Pourquoi transformer une SAS en SARL ?

x