Quels éléments constituent un bulletin de paie ?

Chaque employeur a l’obligation de remettre à tout salarié une fiche de paie de façon régulière. Celle-ci doit être conforme à la législation et ainsi, comporter un certain nombre de mentions obligatoires.

Quelles obligations pour l’employeur ?

Tout employeur a l’obligation légale de remettre à son salarié la fiche de paie justifiant le paiement de salaire. La remise doit être effectuée soit en main propre, soit par courrier. Elle peut également être faite par courrier électronique si elle intervient dans des conditions garantissant l’intégrité des données, et uniquement avec l’accord préalable du salarié.

Un duplicata doit être conservé par l’employeur pendant au moins 5 ans.

En cas de non-remise, vous vous exposez à une amende pénale de 450€ par transgression et au versement de dommages-intérêts au salarié. En effet, le manquement à cette obligation peut empêcher le salarié de faire valoir ses droits et ainsi entraîner un préjudice pour lui.

Quelles sont les mentions obligatoires sur une fiche de paie ?

Lors de l’établissement d’un bulletin de salaire, vous devez obligatoirement faire apparaître les éléments suivants :

L’identification de l’employeur 

Doivent être indiqués : votre nom, votre adresse, le numéro URSSAF, le numéro Siret ainsi que le code Naf de l’entreprise.

La mention de la convention collective en vigueur

Si une convention collective est appliquée, vous devez préciser son intitulé. S’il n’y en a pas, il faut mentionner les références du Code du Travail relatives à la durée des congés payés et aux délais de préavis.

L’identification du salarié 

La fiche doit également comporter le nom, l’emploi et la position hiérarchique du salarié au sein de votre entreprise.

Le calcul du salaire 

La nature de la base de calcul du salaire doit être précisée. Elle peut être basée sur la période et le nombre d'heures auxquels se rapporte le salaire (heures payées au taux normal, heures supplémentaires, etc.).  Mais dans le cas où le salarié est sous convention de forfait, il faut alors préciser la nature et le volume du forfait (hebdomadaire, mensuel, en heures, en jours, etc.).

Si le salarié perçoit des accessoires de salaires soumis aux cotisations patronales et salariales, le bulletin de salaire doit indiquer leur nature et le montant de ces derniers (primes, frais, etc.).

La rémunération

Vous devez tout d’abord indiquer le montant de la rémunération brute du salarié. Doivent aussi être précisés la nature et le montant de tous les ajouts et retenues réalisés sur celle-ci (cotisations salariales, CSG, etc.).

Enfin, la fiche de paie doit préciser le montant de la rémunération nette versé, accompagné de la date de paiement.

Les congés payés

Le bulletin de salaire doit contenir les dates de congés payés, ainsi que le montant de l'indemnité correspondante lorsqu’ils sont pris durant la période de paie prise en considération.

La mention incitative

Enfin, le bulletin de paie a l’obligation de préciser à votre salarié qu’il doit conserver le document sans limitation de durée.

Notez enfin que, la mention du montant des cotisations patronales de Sécurité Sociale, n’est pas obligatoire. Cependant, si celle-ci n’est pas mentionnée, elle doit faire l’objet d’un récapitulatif  annuel (sur le bulletin de salaire ou sur un document distinct).

[BON A SAVOIR] A partir du 1er janvier 2018, la mise en place d’un nouveau modèle de bulletin de salaire entre en vigueur. Pour les entreprises de moins de 300 salariés, l’obligation sera applicable dès le 1er janvier 2017.

Mathieu CHAUVEAU, Expert-Comptable
Mathieu Chauveau
Expert-Comptable

Le conseil de Mathieu, Expert-Comptable

« L'établissement d'un bulletin de paie obéit à des règles très strictes qui évoluent très régulièrement. L'accompagnement par un professionnel est vivement conseillé, voire indispensable, pour s'assurer de la conformité des bulletins établis quant aux règles en vigueur. »


Nous pouvons vous aider

Solution Decollage Premium

Vous avez besoin d'aide pour éditer vos bulletins de salaires et déléguer la gestion de vos salariés ? Notre solution Equipage est faite pour vous.

  • Etablissement d'un bulletin de salaire mensuel : votre collaborateur social dédié établit tous les mois les bulletins de salaires de vos salariés ;
  • Accompagnement et conseil illimité par votre collaborateur social dédié.

Ça Compte Pour Moi est un cabinet d’expertise comptable en ligne, de conseil et d’accompagnement inscrit à l’Ordre des Experts-Comptables.

 

 


A lire aussi