25 novembre 2019

Un exercice comptable représente la période délimitée durant laquelle une entreprise doit enregistrer l’ensemble des faits économiques qui concourent à l’élaboration de sa comptabilité.


À quoi sert-il ?

Toute entreprise a l’obligation d’enregistrer l’ensemble de ses opérations économiques et commerciales dans sa comptabilité. Il s’agit d’enregistrer, répertorier et analyser les données chiffrées de votre entreprise  afin de faire état de votre activité et de votre patrimoine.

Ça compte pour moi vous propose un espace personnalisé en ligne. Vous pourrez affecter très simplement chaque opération bancaire dans une catégorie et visualiser vos opérations bancaires. Contactez-nous pour en savoir plus !

Quelle est la durée d’un exercice comptable ?

En règle générale, la durée d’un exercice est de douze mois et s’établit sur une année civile, du 1er janvier au 31 décembre. Toutefois, rien n’empêche une entreprise de l’effectuer sur une autre période. Vous pourrez modifier la date de clôture de votre exercice sur décision des associés ou actionnaires lors d’une assemblée générale.

Le cas particulier du 1er exercice comptable

Un entrepreneur peut choisir librement la date de clôture du premier exercice lors de la création de son entreprise. Aucune durée minimale n’est requise, cependant pas excéder 24 mois et l’exercice ne doit pas passer deux fois la date du 31 décembre. Cela peut être intéressant si vous souhaitez pouvoir vous verser des dividendes rapidement, ou vous calquer sur une année civile (par exemple, vous débutez votre activité en septembre : pour suivre une année civile, il ne durera que 4 mois pour se terminer en décembre). A l’inverse, il peut être intéressant de définir un premier exercice de plus de 12 mois pour laisser le temps à l’activité de se lancer mais également pour limiter les procédures administratives.

Pour choisir la durée de votre exercice, n’hésitez pas à faire appel à un expert-comptable.

Quels documents doivent-être produits ?

L’exercice comptable se clôture par la production des comptes annuels : le bilan, le compte de résultat et éventuellement l’annexe. Ces éléments seront ensuite transmis à l’état afin d’établir des indicateurs économiques tels que le PIB et le PNB.

L’accompagnement par un expert-comptable est essentiel. Conseiller par excellence du chef d’entreprise, il vous accompagnera pas à pas.

Le conseil de Mathieu

«Si votre activité possède une saisonnalité, il est intéressant de définir sa date de clôture en fonction (30/09 pour une activité dans une station balnéaire par exemple) afin d’arrêter les comptes au moment où votre société dispose de la meilleure trésorerie possible. Un professionnel pourra définir avec vous la meilleure date possible en fonction de votre situation. »

Mathieu Chauveau, Expert-comptable
Cet article vous a plu ?
Vous cherchez un cabinet d’expertise comptable adapté à vos besoins ?Confier votre comptabilité

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aucun commentaire sur cet article.